Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR - Photo AFP

Soldes à Lyon : tout le monde y trouve son compte ?

DR - Photo AFP

Georges Célérier, président de l’association les Vitrines de Lyon et gérant de la boutique l’Arnaque, évoque les difficultés des commerçants alors que les outils de démarque se multiplient : soldes flottants, internet et les produits importés.

Commerçants comme consommateurs, tout le monde est sur le pied de guerre. Les soldes sont officiellement lancés depuis mercredi. Pour Georges Célérier, ils sont incontournables pour "attirer les foules" et pour écouler les stocks. "On vend de la mode, donc ça se démode". Durant ces semaines économiquement bénéfiques, "une bonne partie du chiffre d’affaire est faite". Mais certaines pratiques abusives parasitent les comptes des commerçants "dignes de ce nom", lésés et impuissants face à elles. En effet, les grands groupes "boostent le chiffre d’affaire de manière artificielle et trompeuse". Selon le président des Vitrines de Lyon, il est normal de faire des marges lorsqu’on démarque à - 50% des "marchandises achetées dans les pays d’Asie".

Les enseignes de l’association sont unanimement contre les soldes flottants "exploités par la grande distribution". Mis en place par Loi de Modernisation de l’Economie du 4 Aout 2008, et appliqués pour la première fois en 2009 pour la première fois en 2009, les soldes flottants sont une période de soldes dont la date est fixée librement par chaque commerçant. Cette période peut être de 2 semaines au maximum ou de 2 fois une semaine au maximum par an. "On apporte dans une période entre deux soldes, qui n’est déjà pas si longue, d’autres semaines de soldes. Résultat, on entend le mot soldes pratiquement toute la saison !".  Exploitées depuis trois ans, Georges Célérier, partisan de leur suppression, s’étonne que le gouvernement les maintienne. D’autant que le consommateur peut perdre les pédales face à toutes ces démarques, jusqu’à se ressentir trompé lorsqu’il achète hors soldes. Autre dérive qui dévalue l’intérêt des soldes : certains sites d’achat en ligne qui ont débuté leurs soldes dès Noël. Lassé de cette concurrence déloyale, Georges Célérier lâche : "il y a toujours des façons de contourner la loi".



Tags : soldes |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.