Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Laurent Abitbol - JazzRadio/LyonMag

Sarkozy à Lyon : “On aurait dit le manager d’une équipe”

Laurent Abitbol - JazzRadio/LyonMag

Pour clore cette semaine consacrée à l’emploi sur Ça Jazz à Lyon, nous avons reçu vendredi matin Laurent Abitbol, président de Marietton Investissement. Laurent Abitbol était jeudi aux voeux de Nicolas Sarkozy à Eurexpo, présentés aux forces économiques de la région.

Difficile hier au sortir des voeux du président de la République de trouver un entrepreneur circonspect. Il étaient près de 4 500 a s’être déplacés à Eurexpo pour venir écouter le discours très offensif de Nicolas Sarkozy. "On aurait dit un manager d’une équipe, compare Laurent Abitbol. Quand on est parti à 13h, nous étions très motivés." Pour ce chef d’entreprise spécialisé dans l’industrie du tourisme, c’est surtout l’assouplissement du temps de travail qui trouve un écho favorable. "J’attends que l’entreprise puisse décider entre le direction et le personnel, et non par des lois", explique-t-il, justifiant que "chaque entreprise est une identité à part, indépendante, qui a besoin de son propre style de management."
Plus de liberté donc de l’entrepreneur. Au détriment du salarié ? "Il y a une idée qui dit que le patron est un affreux et que le salarié est très gentil. Mais le patron a besoin de ses salariés. je ne peux rien faire sans eux. Ce sont eux les spécialistes. Nous ne sommes pas contre eux, mais avec eux. Sans eux, je suis rien", balaie-t-il. Laurent Abitbol confesse d’ailleurs avoir beaucoup eu recours aux heures supplémentaires, mises en place au début du quinquennat de Sarkozy. "On espère que tout ce que présentera Nicolas Sarkozy à la fin du mois sera très concret pour nos entreprises", glisse-t-il. C’est en effet le 29 janvier que le président de la République doit détailler concrètement les pistes tracées lors du sommet social de mercredi, qui a réuni patronat et syndicat à l’Elysée. Et si Laurent Abitbol n’imagine pas une seule seconde que la montagne accouchera d’une souris, il confesse qu’il serait "décevant" que Nicolas Sarkozy ne tienne pas ses promesses. Au risque, pour le locataire de l’Elysée, de contrarier un électorat qui lui est traditionnellement favorable.

L’interview complète à retrouver en podcast audio sur LyonMag.



Tags : sarkozy |

Commentaires 3

Déposé le 21/01/2012 à 15h00  
Par poupoune Citer

Lou ravi .....

Déposé le 20/01/2012 à 18h09  
Par cirque Citer

Guignolo

Déposé le 20/01/2012 à 10h43  
Par haut parleur Citer

Les promesses n' engagent que ceux qui les écoutent !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.