Nicolas Sarkozy mis en examen : Georges Fenech veut réformer une "procédure inquisitoire"

Nicolas Sarkozy mis en examen : Georges Fenech veut réformer une "procédure inquisitoire"
Georges Fenech - LyonMag

Georges Fenech s'est peut-être éloigné des Républicains l'an dernier en même temps qu'il lâchait François Fillon, il n'en reste pas moins fidèle à Nicolas Sarkozy.

L'ancien député du Rhône a donc vivement réagi ce jeudi à la mise en examen de l'ancien président de la République dans le cadre de l'affaire des financements libyens présumés de la campagne 2007.

"Le temps est venu de réformer la procédure de mise en examen qui conduit trop souvent à clouer un homme public au pilori du cirque médiatico-judiciaire", s'est plaint Georges Fenech sur Twitter, expliquant que cette "procédure inquisitoire" faisait "naître une présomption de culpabilité et sape l'Etat de droit".

"Encore combien d’autres têtes sur les pics des juges d’instruction héritiers directs des lieutenants crimininels révolutionnaires avant de reformer notre procédure inquisitoire ?", a réagi celui qui fut lui-même juge d'instruction à Lyon.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Anti W le 22/03/2018 à 12:10

Réformer pour arranger les copains ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.