Accident mortel près de Lyon : un quatrième gendarme mis en examen

Accident mortel près de Lyon : un quatrième gendarme mis en examen
photo d'illustration - Lyonmag.com

Un quatrième gendarme a été mis en examen ce mercredi, deux ans après un accident qui avait fait deux morts dans le Nord-Isère.

Un couple de septuagénaires avait perdu la vie dans un accident de la route, à Bourgoin-Jallieu, tué par un gendarme hors-service qui roulait en état d'ébriété. Si ce dernier avait été condamné à 18 mois de prison ferme, trois de ses collègues, dont l'un était présent dans la voiture, ont été mis en examen en février dernier pour non-obstacle à la commission de délit.

Ce mercredi, un quatrième militaire a été convoqué par la justice, en vue de sa mise en examen pour "abstention volontaire d'empêcher un crime ou un délit contre l'intégrité d'une personne".

La justice leur reproche de ne pas avoir empêché le conducteur ivre de prendre le volant. Tous avaient consommé de l'alcool dans un bar du Village des Marques de Villefontaine peu avant l'accident.

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Un Gendarme le 06/04/2021 à 10:44

Vous vous régalez dès qu'il s'agit de Gendarmes mais dois je vous rappeller qu'ils sont assujettis aux mêmes règles que n'importe quels citoyens qu'ils soient en service ou pas. La circonstance aggravante est qu'ils sont Gendarmes et se doivent de montrer l'exemple . En l'occurrence ils étaient de repos en état d'ébriété ça ne change rien à leur situation la Justice passera .

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/03/2021 à 13:07
Ah bon ?? a écrit le 19/03/2021 à 12h52

Et les gamins de 17 ans...t en penses quoi???

Des 6 gamins , je compatis à la tristesse de chacun des parents des 3 morts, j'imagine leur détresse quand ils ont appris le drame mais aussi la lâcheté des 3 survivants qui ont pris la fuite plutôt que d'appeler les secours. Quant aux 3 autres, ils paient le tribu de leur inconscience mais aussi la part de leur lâcheté, mais ils ont la vie sauve.

Signaler Répondre

avatar
kikou le 19/03/2021 à 12:56
Ah la a écrit le 19/03/2021 à 09h00

On trouves des excuses à 4 gendarmes,mais on trouve pas d excuses à 4 gamins de 17 ans,dans l article,un peu plus bas!!!ce forum me donne la gerbe !

Si c'est de mon commentaire dont vous faites allusion je vais vous répondre. Je n'ai formulé aucune excuse concernant les gendarmes, j'ai dit qu'il était inutile de signaler qu'il s'agissaient de gendarmes, dès lors qu'ils étaient en civil, hors service. Dans l'accident de la Confluence, il y presque le même cas de figure, sauf que les 2 gendarmes n'ont pas pris la fuite.

Signaler Répondre

avatar
Ah bon ?? le 19/03/2021 à 12:52
levilleur a écrit le 19/03/2021 à 07h40

Comment jeter l opprobre sur la police
Il faut rappeler qu ils n étaient pas en service ! Ce sont donc avant tout des hommes. Si leur profession etait 'bouchers' la 'une' n'aurait pas été 'un quatrième boucher mis en examen' mais un 'quatrième homme mis en examen". Honteux.

Et les gamins de 17 ans...t en penses quoi???

Signaler Répondre

avatar
NotrePseudo le 19/03/2021 à 10:36

Quand on joue il faut savoir perdre et croyez bien qu'en allant en prison, ils perdent encore beaucoup moins que la vie qu'ils ont pris.
Gendarmes ou pas.

Signaler Répondre

avatar
Ah la le 19/03/2021 à 09:00

On trouves des excuses à 4 gendarmes,mais on trouve pas d excuses à 4 gamins de 17 ans,dans l article,un peu plus bas!!!ce forum me donne la gerbe !

Signaler Répondre

avatar
levilleur le 19/03/2021 à 07:40

Comment jeter l opprobre sur la police
Il faut rappeler qu ils n étaient pas en service ! Ce sont donc avant tout des hommes. Si leur profession etait 'bouchers' la 'une' n'aurait pas été 'un quatrième boucher mis en examen' mais un 'quatrième homme mis en examen". Honteux.

Signaler Répondre

avatar
Précisions le 18/03/2021 à 17:30
kikou a écrit le 18/03/2021 à 17h10

Ce que je vais formuler n'est pas une excuse mais une logique, la justice incrimine le passager présent dans la voiture lors de l'accident, mais aussi les deux autres restés dans le village. La justice reconnait que tous avaient bu de l'alcool, ils étaient donc, dans l'impossibilité de réagir à une quelconque autorité sur le conducteur. Ce qui est dérangeant, c'est que la presse en fasse un gros titre parce que ce sont des gendarmes, certes ils doivent montrer l'exemple, mais ils étaient hors service, en civil, alors ils n'étaient plus que des citoyens comme tout un chacun.

Totalement d'accord.
Mais effectivement ce sont les risques du métier...

Signaler Répondre

avatar
kikou le 18/03/2021 à 17:10

Ce que je vais formuler n'est pas une excuse mais une logique, la justice incrimine le passager présent dans la voiture lors de l'accident, mais aussi les deux autres restés dans le village. La justice reconnait que tous avaient bu de l'alcool, ils étaient donc, dans l'impossibilité de réagir à une quelconque autorité sur le conducteur. Ce qui est dérangeant, c'est que la presse en fasse un gros titre parce que ce sont des gendarmes, certes ils doivent montrer l'exemple, mais ils étaient hors service, en civil, alors ils n'étaient plus que des citoyens comme tout un chacun.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.