Sarkozy : "Je ne laisserai pas tomber les salariées de Lejaby"

Sarkozy : "Je ne laisserai pas tomber les salariées de Lejaby"
Nicolas Sarkozy - LyonMag

Attendu dimanche soir sur la question de la TVA sociale, Nicolas Sarkozy est également revenu sur le cas de l'usine Lejaby.

Le fermeture de l’atelier d’assemblage du confectionneur à Yssingeaux est devenu un vrai enjeu politique, voire présidentiel. 93 emplois menacés pour cause de délocalisation de la production en Tunisie. Après le ministre de l’emploi Laurent Wauquiez (UMP) et Arnaud Montebourg (PS), Nicolas Sarkozy a assuré qu’il ne "laisserait pas tomber les salariées de Lejaby."  "EIles attendent du concret", a déclaré le président de la République, qui confirme qu'il présentera des projets de reprise pour Yssingeaux. Le repreneur de Lejaby, Alain Prost, est prêt à laisser à disposition l’outillage présent sur le site altiligérien, soit près de 200 machines à coudre.
Nicolas Sarkozy a également annoncé la hausse attendue de la TVA de 1.6 pour la porter à  21,2%. Une augmentation de la CSG sur les revenus financiers est également au programme. La mesure entrera en application le 1er octobre de cette année.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
cyril le 30/01/2012 à 07:06

ah oui Comme gandrange?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.