Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

DR

The Artist : un succès qui pousse les Lyonnais à (re)venir dans les salles obscures

DR

Depuis qu’il a reçu cinq oscars à Hollywood, le film de Michel Hazanavicius jouit d’une popularité grandissante à Lyon. Sorti initialement dans les salles le 12 octobre dernier, The Artist n’avait pourtant convaincu que 1,5 million de  spectateurs après sept semaines d’exploitation. En guise de comparaison, au même stade Intouchables avait déjà attiré près de 15 millions de spectateurs.

Mais porté par son succès international, notamment aux États-Unis où le film a reçu trois trophées lors de la dernière cérémonie des Golden Globes, The Artist a finalement été reprogrammé le 25 janvier dans de nombreuses salles du pays pour une session de rattrapage.
Actuellement à Lyon, les spectateurs peuvent (re)découvrir le film à l’UGC Astoria (6e), au Pathé Cordeliers (2e) et au cinéma La Fourmi (3e). Et depuis quelques jours, l'affluence est vraiment au rendez-vous de l'aveu des guichetiers. Lundi, pour ce qui était la première projection du film après sa nuit magique hollywoodienne, 126 spectateurs étaient présents au Pathé Cordeliers. Un score honorable pour une séance programmée à 15h30, en semaine et hors période de vacances scolaires. Les Lyonnais ont peut-être l’impression d’être passés à côté de quelque chose. "Je devais le voir au moment de sa première sortie, explique Karim, qui est étudiant. Finalement, je n’en avais pas eu le temps. Après le résultat des oscars, j’ai vu qu’il était toujours à l’affiche et je me suis dit : c’est le moment !".
Martine, elle, est retraitée. En octobre dernier, elle était plutôt sceptique à l'idée d'aller voir ce film. Aujourd'hui, elle avoue avoir succombé parce qu'il lui a été recommandé par des amis : "Ils m’ont dit que c’était un film exceptionnel, qui sortait de l’ordinaire. Au départ je ne voulais pas le voir parce qu’il était en noir et blanc et qu’en plus il était muet. Mais en fait, il est très bien fait." Même son de cloche pour Fabien, un commercial de 32 ans : "Je n’étais pas emballé au début mais j’ai décidé de profiter du fait qu'il ressorte dans les salles. Il mérite vraiment d’être vu sur grand écran. C’est un beau film et tout ce qui lui arrive est entièrement mérité."  
Le film a aujourd’hui franchi la barre des deux millions de spectateurs en France. Les dernières prévisions annoncent même que le seuil des trois millions d’entrées devrait être atteint d’ici la fin de la semaine.



Tags : the artist | cinéma | UGC | Pathé |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.