TGV Lyon-Turin : les opposants italiens démentent tout sabotage

TGV Lyon-Turin : les opposants italiens démentent tout sabotage

Un incendie volontaire des câbles électriques a provoqué de fortes perturbations sur les lignes SNCF près de Chambéry samedi. Le parquet explore la piste des opposants au TGV Lyon-Turin. Ce lundi, le site de Radio France rapporte que les opposants italiens démentent toute implication dans les sabotages de samedi. Une inscription "No TAV" a pourtant été relevée près lieux du sabotage. Le tag pourrait faire référence au mouvement populaire italien du même nom d'après Libération. Ils ont déjà fait irruption sur les voies ferroviaires lyonnaises jeudi dernier. Les fauteurs de troubles ont dégradés les caténaires des gares de Perrache et Jean Macé pour bloquer la circulation des trains, provoquant ainsi de nombreux retards samedi entre cinq heures et six heures du matin.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.