Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jacques Boucaud - LyonMag/JazzRadio

J. Boucaud : “L’abstention ? Bayrou et Hollande peuvent y laisser des plumes”

Jacques Boucaud - LyonMag/JazzRadio

Journaliste indépendant et correspondant du Monde à Lyon, Jacques Boucaud était l’invité de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Oubliée d’une campagne présidentielle ultra-agressive, elle pourrait finalement en être la conséquence : l’abstention. Selon un sondage Ifop publié dans le Journal du Dimanche, 29% des électeurs pourraient bouder les urnes pour le premier tour de l’élection présidentielle. "Les Français ne sont pas du tout convaincus par cette campagne. Il n’y a pas de débat et ils reprochent beaucoup les phrases, les attaques des uns et des autres. Ils ne retiennent que ça. Ils attendent des solutions et des idées, plutôt que d’assister à des combats de coqs." Une tendance qui se confirme depuis l’entrée en campagne de Nicolas Sarkozy, marquée par un matraquage quotidien du candidat Hollande. "L’agressivité constatée depuis la fin de la semaine dernière chez Nicolas Sarkozy et dans son entourage n’intéresse personne", constate Boucaud. Aussi, la crise a donné une tournure tout à fait nouvelle à la campagne, avec la prédominance des questions économiques et financières souvent absconses.  "Les alignements de chiffres ne passionnent pas les gens, ils saturent", observe-t-il. Ce revirement d’intérêt des Français pour l’élection de leur président questionne, alors qu’on les pensait réconciliés avec la politique depuis les primaires socialistes et leurs 6 millions de votants sur les deux tours. "A ce moment-là, nous étions plus sur du fond, sur des questions qui intéressent les électeurs", rappelle l’observateur. Alors quel candidat pourrait faire les frais de cette tendance abstentionniste ? "Cela peut desservir Hollande. Les lepénistes iront voter. L’électorat UMP aussi, il est très mobilisé. Hollande et Bayrou pourraient y laisser des plumes." On se souvient qu’en 2002, Jospin ne s’était pas qualifié pour le second tour de la présidentielle alors que l’abstention atteignait 28,4% au premier tour. Un chiffre proche des 29% détaillés par Ifop. "J’ai peur que les gens ne se déplacent pas beaucoup, glisse Boucaud. Les tendances sont lourdes et peuvent hélas se confirmer."



Tags : boucaud | abstention |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.