Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Le taux d'abstention sera particulièrement regardé dimanche - LyonMag

Municipales dans le Rhône : ces communes où l’abstention était très forte

Le taux d'abstention sera particulièrement regardé dimanche - LyonMag

J-1 avant le second tour des municipales.

Alors que la campagne des candidats a officiellement pris fin à minuit, les regards sont maintenant tournés vers les urnes et plus particulièrement vers le taux de participation. Dimanche dernier, l'abstention, qui a atteint 36,45 % sur toute la France, a permis d'établir un nouveau record pour ce type de scrutin.

Du côté de Lyon, le taux de participation était de 56,09 % à l'issue du premier tour ; un chiffre bien en dessous de la moyenne nationale qui s'explique par des disparités dans les arrondissements. C'est dans le 2e que les électeurs ont été les plus nombreux avec un taux de participation de 60,52%, vient ensuite le 4e (59,68 %), le 6e (58,74 %), le 5e (58,68 %), le 1er (57,92 %) et le 7e (55,47 %). Les mauvais élèves sont les 8e et 9e arrondissements avec respectivement 50,09 % et 50,73 % de participation.

En ce qui concerne les communes du Grand Lyon et du Rhône, là aussi les scores varient. Vaulx-en-Velin décroche la palme de l'abstention la plus forte se classant ainsi parmi les villes de France qui ont le moins voté avec seulement 37,88 % de participation. Bonnet d'âne également pour Vénissieux et ses 55,75% d'abstention ainsi que Villeurbanne (54,13 %). La plupart des villes avoisinent de leur côté les 50 % de participation : Givors (52,08 %), Saint-Priest (52,41 %), Décines (52,75 %), Rillieux-la-Pape (52,97 %), Saint-Genis-Laval (53,55 %) ou encore Ecully (55,02 %).
Quatre communes se distinguent tout de même par une bonne participation des électeurs : Craponne (60,40 %), Corbas (61,94 %), Mions (62,51 %) et Chassieu (63,12 %).



Tags : municipales | abstention |

Commentaires 4

Déposé le 29/03/2014 à 17h19  
Par blanc ou nul? Citer

il y a une nuance et une interprétation différente entre ceux qui ne vont pas voter (et qui n'ont aucune légitimité pour ce devoir civique) et ceux qui se déplacent mais votent "blanc" par contestation ou impossibilité de choix entre les candidats restants et qui ne représentent pas les convictions de l'électeur.
Les 1ers n'ont qu'à se taire des résultats obtenus

Déposé le 29/03/2014 à 15h01  
Par marcel Citer

inquiétant mais pas surprenant en réalité...regardez ce qu'il se passe à saint-priest

Déposé le 29/03/2014 à 13h32  
Par Outré Citer

Quand bon nombre de nos concitoyens voient les socialistes faire alliance avec l’extrême gauche sans honte, il ne faut pas s'attendre à ce que leurs électeurs aillent voter. On peut être socialiste et ne pas vouloir donner ses voix au NPA, Fronr de gauche etc. etc.

Déposé le 29/03/2014 à 11h49  
Par HEIN Citer

Je ne vois pas en quoi l'abstention devrait être considérer comme un mal, je rappelle que le vote blanc n'est pas compté pour ces municipales, marre de ces politiciens et la seule façon de leur faire comprendre n'est même pas possible.
Donc je vous remercie de me traiter d'âne.
C'est pas en votant pour le moins pire que cette France va avancer.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.