Municipales à Givors : le Conseil d'Etat statue sur une éventuelle annulation des élections, le PCF en embuscade

Municipales à Givors : le Conseil d'Etat statue sur une éventuelle annulation des élections, le PCF en embuscade
Photo d'illustration - LyonMag

Ce jeudi, le Conseil d'Etat va parler de Givors.

Et de son scrutin des municipales 2020, dont l'annulation avait été réclamée par l'ancienne maire Christiane Charnay, battue de 29 voix par Mohamed Boudjellaba, et obtenue en début d'année après décision du tribunal administratif de Lyon.

Puisque Mohamed Boudjellaba a fait appel, c'est au tour des sages du Conseil d'Etat de trancher et de déterminer si les Givordins devront ou non retourner aux urnes.

Et le PCF se tient en embuscade pour tenter de reconquérir la mairie de Givors. Dans un communiqué de presse, Raphaël Debû, secrétaire de la fédération du Rhône du Parti communiste, annonce que les militants et les élus "se mobilisent avec Christiane Charnay qui conduira une liste de rassemblement de toute la gauche afin de réinscrire Givors dans son histoire sociale, aux services de ses habitants, s'appuyant sur ses services publics, sa solidarité, son engagement contre les discriminations".

La décision du Conseil d'Etat devrait toutefois mettre une quinzaine de jours à se faire connaître après l'audience de ce jeudi.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
MDRR le 07/10/2021 à 10:11
Toussaufecologiste a écrit le 07/10/2021 à 10h05

La peste ou le choléra...au choix

C'est clair, ils sont gâtés à Givors.

Signaler Répondre

avatar
Toussaufecologiste le 07/10/2021 à 10:05

La peste ou le choléra...au choix

Signaler Répondre

avatar
ceux d'en face ! le 07/10/2021 à 07:11

Une réélection clarifierait le situation au grand dam des impétrants !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.