Saint-Priest: le chat perché fait scandale

Saint-Priest: le chat perché fait scandale

Selon une information révélée par le Progrès, un chat serait resté 6 jours et demi coincé dans un arbre. L'animal est resté bloqué à plus de 10 mètres de hauteur dans un arbre pendant près d'une semaine début mars. Les pompiers, qui n'interviennent pas dans ce genre de cas, ont refusé de le déloger alors qu'une riveraine les avait alertés et s'inquiétait de voir le félin bloqué. L'habitante a donc fait intervenir une société d'élagage pour faire descendre l'animal, mais cela lui a coûté 200 euros. Selon le quotidien régional, cette dame envisage d'alerter la SPA et la Fondation Brigitte Bardot pour faire en sorte que les pompiers interviennent désormais dans des situations identiques.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Bernadette Sainte le 21/03/2012 à 23:14

Les pompiers sont là pour secourir. L'animal est un être vivant et sensible, c'est à dire qu'il vit, est heureux et souffre comme nous les humains. Les pompiers se sont toujours déplacer pour secourir les animaux auparavant. Hors un changement est intervenu chez eux, ceux-ci n'interviennent plus pour secourir nos amis les bêtes. Cela est inadmissible. D'autant plus que ce chat est resté si jours et demi à plus de dix mètres du sol, c'est à dire une hauteur de six, sept étages, sans boire ni manger, sous la pluie et le vent. Cela est une situation d'urgence puisque l'animal était en péril. J'ai réagi comme vous, jusqu'à ce que je vois le chat à cette hauteur sous 2 jours de pluie et une journée se balançant avec la branche de droite à gauche avec le vent. Et je rajoute aussi tous les appels que nous avons émis avec mon voisin pour trouver de l'aide pendant ses six jours et demi et les nuits blanches que j'ai passé pour rester vers lui malgré le froid. Aujourd'hui ce chat est sauvé, il a perdu la moitié de son poids, et je suis encore là pour lui pour le nourrir et l'aider. Le problème qui reste c'est que les pompiers n'interviennent plus pour les animaux, un animal en péril doit être secouru autant que l'être humain. En attendant ce grand changement rapidement....

Signaler Répondre

avatar
Caustic le 20/03/2012 à 22:39

les pompiers ont autres choses à faire qu'à descendre des arbres les chats. Il faut être sérieux.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.