Réseau Free Mobile : ça capte mal à Lyon

Réseau Free Mobile : ça capte mal à Lyon
Le PDG d'Iliad, Xavier Niel - Photo DR

C'est ce qui ressort d'une étude Sensorly menée auprès de 2538 abonnés à Free.

La société utilisait une application installée sur smartphone et qui transmettait les informations nécessaires sur la bonne forme du réseau. Sensorly a ainsi pu réaliser une carte de la couverture réseau de Free.
L'étude révèle donc que seulement 30% de la population est couvert. Trente villes sont classées selon leur taux d'itinérance. Plus ce dernier est élevé, plus le réseau est catastrophique. Or à Lyon, il est de 94,2%. Un chiffre tout près de celui de Paris (98,8%) et de Tours (100%). Les deux villes les plus couvertes par FreeMobile sont Caen (48,28%) et Besançon (52,02%).
L'étude révélée par Challenges n'est toutefois pas exempte de reproches. Elle aurait été réalisée uniquement en extérieur et elle concerne le réseau des antennes Free. Le reste du temps, les abonnés Free sont obligés de décrocher sur les antennes Orange.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gone69007 le 26/03/2012 à 20:08

A certaines heures de fin de journée dans le 8éme , sur Free, c'est "réseau occupé", impossible d'appeler ou recevoir pendant 45 minutes parfois

Signaler Répondre

avatar
Y le 26/03/2012 à 15:12

En itinerance oui et alors? C'est l'affaire des operateurs pas du consommateurs. Argument technique que les operateurs classiques ont employes contre free mais qui n'a aucune incidence sur l'utilisation. Malgres le disfonctionnement de mardi soir dernier.

Je rejoins le commentaire ci dessus : si free n'avait pas casser les prix, les autres operateurs n'auraient jamais bougé. Et c'est encore le cas pour nombre de service, en particulier l'internet filaire.

Ma reflexion est : en tant que consommateur fesons le choix de subir eventuellement quelques inconvenients pour soutenir ceux qui font l'effort de faire bouger les choses dans le sens du consommateur! Vive free

Signaler Répondre

avatar
lambda le 24/03/2012 à 11:26

il en faudrait beaucoup des Xavier NIEL en France, tant dans le public que le privé

ça remettrait en question un certain nombres d'avantages acquis ou spoliés

Bravo Xavier, vous êtes un pionner et que vous soyez emm.. est profitable au consommateur

que les lecteurs sachent qu'un contrat de plus d'un milliard d'euros a été conclu entre FREE et ORANGE pour l'itinérance alternative
- et orange n'était pas obligé de s'y soumettre mais a été attiré par l'appât du fric, plutôt que de laisser cette manne aux autres Bouygues et SFR (dixit le Richard, le PDG d'orange lui même sur les ondes BFM)

et une fois de plus, son incompétence n'avait pas flairé que la comparaison pouvait être mise en évidence et lui être défavorable !

A ce jour, 2 millions d'abonnés ont migré en 1 mois et demi sur Mobile-Free par choix
et j'en suis et je n'ai pas de problème bien que sur la région lyonnaise, comme détracté ci-dessus

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.