Une enseignante lyonnaise dérape après la tuerie de Toulouse

Mardi dernier, tous les établissements scolaires devaient respecter une minute de silence pour les victimes de Mohamed Merah. Mais cette prof de cinquième du collège Vendôme à Lyon en a décidé autrement.
Elle a affirmé faire cette minute de recueillement pour aussi le tueur, estimant qu’il ne devait pas être bien dans sa peau. Des propos qui ont choqué plusieurs élèves. Selon le rectorat "une procédure disciplinaire va être engagée".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.