Un jeune de 18 ans vole une victime trop efféminée à son goût

Un jeune de 18 ans vole une victime trop efféminée à son goût
DR

Dimanche dernier, dans la gare routière de Vaise, le jeune homme avait suivi une personne "dont la tête ne lui revenait pas" selon le Progrès. Après l'avoir insulté, il sort son cran d'arrêt et réclame l'Iphone de sa victime masculine. Devant le tribunal, le voleur avouera n'avoir pas supporté le ton efféminé de son interlocuteur. Une motivation homophobe qui va encourager le juge à le condamner à 10 mois de prison dont sept avec sursis. Il est également condamné à verser 1229 euros de dommages et intérêts.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Yvan, de Lyon. le 31/03/2012 à 13:30

Chronique d'une homophobie, malheureusement ordinaire à Lyon.

Le pouvoir local, devrait combattre l'homophobie en son sein. Malheureusement, il ne fait rien contre les auteurs de tels faits. Ce qui les encourage à recommencer.

Signer des conventions avec telle ou telle association, ça le pouvoir local sait faire. Quand il s'agit de passer aux actes, "la girouette" change d'orientation !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.