Policier tué à Chambéry: Claude Guéant parle d’un assassinat

Policier tué à Chambéry: Claude Guéant parle d’un assassinat
L'impasse à Décines où aurait été brulé le 4x4 des malfaiteurs - Photo DR

Le ministre de l’intérieur, Claude Guéant, s’est rendu à l’hôtel de police de Chambéry mercredi en début d’après-midi, après la mort d’un policier de la BAC en intervention.

Ce brigadier-chef de 32 ans intervenait sur un cambriolage dans le magasin Darty de St-Alban-Leysse vers 1h du matin, lorsqu’il a été délibérément percuté par les malfaiteurs qui prenaient la fuite en Porsche Cayenne. Un véhicule de ce type a été retrouvé calciné à 6h30 à Décines. Il pourrait s’agir de celui des malfaiteurs, même s’il n’y a "aucune certitude scientifique", selon Claude Guéant. Le ministre de l’Intérieur a toutefois indiqué qu’"aucun effort ne sera épargné pour retrouver les auteurs de cet assassinat" qui seront alors poursuivis pour "homicide volontaire avec arme par destination". L'enquête a été confiée à la Sûreté Départementale de Savoie, ainsi qu'à la DIPJ de Lyon.
Claude Guéant a par ailleurs tenu à réagir aux propos du premier syndicat de police, SGP-FO, qui évoque la nécessité d’être trois en intervention. Il a assuré que "l’intervention à deux de fonctionnaires de police était réglementaire", ajoutant qu’une "voiture de la brigade canine était arrivée en renfort rapidement."

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Lucien. le 11/04/2012 à 20:30

C'est évidemment un assassinat.

J'espère que les ordures, vont vite être retrouvées et traduites aux assises, avec des peines de perpétuité, sans remise de peine.

Ces ordures ont tuer un père de famille.
Une fillette de 6 ans, ne reverra plus jamais son papa.
L'enfant que son épouse porte, ne connaitra jamais son papa.

Va falloir vraiment beaucoup de courage aux policiers qui arrêterons ces ordures, pour ne pas leur renvoyer la monnaie de leurs pièces.
Personnellement, je n'aurai pas ce courage.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.