Lyon : un fuyard renverse un policier et en traîne un second sur 300 mètres

Lyon : un fuyard renverse un policier et en traîne un second sur 300 mètres
Photo d'illustration - LyonMag

Vendredi en pleine journée dans le 8e arrondissement, un contrôle a dégénéré.

Selon le Progrès, c'est une insulte qui a provoqué la fuite d'un automobiliste de 25 ans. Au passage, il percute un agent et en traîne un autre sur plusieurs centaines de mètres. Les policiers s'en tireront avec quelques commotions. Retrouvé samedi matin et interpellé au domicile d'un proche, le fuyard a été placé en garde à vue. Déjà connu des services de police et non détenteur du permis de conduire, il devrait être déféré dimanche pour être mis en examen.

Tags :

Lyon

fait divers

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Lucien le 08/05/2012 à 12:49

L’avocat du prévenu a repris à son compte la maxime «plus c’est gros plus ça passe».
Vu les circonstances et le passé de son client il n’a d’autre choix que de faire reporter la responsabilité sur les policiers.

Outre l’ignominie du procédé envers les victimes blessées physiquement et psychologiquement l’institution judiciaire ne saurai l’accepter.

L’argument pourrait alors se transformer en bâton !

Signaler Répondre

avatar
eliot le 08/05/2012 à 12:45
Halte à l'Extrème Gauche a écrit le 08/05/2012 à 12h13

Dans le Progrès, l'avocat du délinquant met en cause les policiers.... Voici la FRANCE de Hollande. Les gentils voyous et les méchants policiers sanctionné par les gentils juges.

heu ben pour le moment c'est encore la France de Sarkozy

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème Gauche le 08/05/2012 à 12:13

Dans le Progrès, l'avocat du délinquant met en cause les policiers.... Voici la FRANCE de Hollande. Les gentils voyous et les méchants policiers sanctionné par les gentils juges.

Signaler Répondre

avatar
poul le 05/05/2012 à 23:11

c'est vrai que cette hypothèse ne laisse pas indifférent !
le pire serait devant sur des tas de sujets

et qui prendra t on en cible en ça l'a honteusement été le cas pour sarko

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème Gauche le 05/05/2012 à 21:48

Grâce au syndicat de la magistrature qui a décidé de mettre en examen un policier à Noisy le Sec, les policiers ne font plus leur travail. Ils risquent leur vie, arrêtent les voyous et ne sont pas suivis par les juges.
Pour rappel, ce syndicat appelle à voter pour le favoris des sondage....
D'un côté les honnêtes citoyens et les policiers de l'autre les voyous. Mon choix est fait.

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 05/05/2012 à 20:33

Encore un individu qui tente d'attenter à la vie de policiers !
Certes, ils ont des contusions. Mais qu'en est-il de l'impact d'une telle agression, sur le plan psychologique ?

Depuis quelques jours, il y a plusieurs faits divers similaires.

Faut-il y voir, une forme d'impunité en cette veille d'élection présidentielle, avec un candidat élu par les sondages ?!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.