Lyon : Interpol demande l'arrestation du vice-président irakien

L'organisation internationale de police a lancé un avis mardi à la demande de l'Irak.
Tarek al-Hachémi, actuellement en fuite, est soupçonné "d"avoir financé des attaques terroristes" en Irak. Une demande d'arrestation en vue d'extradition a donc été formulée par Interpol depuis son siège lyonnais du 2e arrondissement. Cette notice rouge permet d'activer le soutien des 190 pays membres d'Interpol et devrait limiter les possibilités de fuite de l'intéressé, dont le procès pour meurtres devant la Cour criminelle centrale d'Irak devait commencer le 3 mai. Tarek al-Hachémi faisait déjà l'objet d'un mandat d'arrêt.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.