Top départ pour le Pôle Métropolitain

Top départ pour le Pôle Métropolitain
Carte Agence de l'Urbanisme de l'Agglomération Lyonnaise

La première assemblée de cette nouvelle collectivité territoriale se déroule jeudi après-midi à Givors. Ce pôle regroupe les deux millions d'habitants des quatre communautés d'agglomération : celles de Lyon, Saint-Etienne, Vienne et Bourgoin-Jallieu. Elle ne les remplace pas, mais les quatre grandes villes s'unissent pour améliorer certains services qui demandent de plus en plus de moyens. L'objectif est aussi d'oeuvrer pour le développement du territoire. La nouvelle assemblée du pôle métropolitain est composée de 64 membres et elle est présidée par le maire de Lyon Gérard Collomb.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
jm le 31/05/2012 à 20:26

Une strate dispendieuse et mafieuse de plus au service des régimes locaux...

Signaler Répondre

avatar
OiOiO le 31/05/2012 à 18:39
marie a écrit le 31/05/2012 à 18h10

Encore une nouvelle collectivité territoriale avec de nouveaux organes ,
( lire = http://www.leprogres.fr/rhone/2012/05/31/un-quatuor-aux-commandes).

Encore une nouvelle fonction pour G.Collomb.

A l'heure où on parle de :
* modifier l'empilement des couches administratives
* d'économies nationales et locales
* de supprimer les départements
* simplification de l'organisation administrative afin de permettre au contribuable/électeur de cpmprendre où vont ses impôts
* de non cumul de mandats ou des fonctions.

Rhône-Alpes et ses dirigeants (Collomb, Queyranne, Mercier ...entre autres) s'amusent à créer une nouvelle structure.
Qui va en payer le fonctionnement ? encore nous !

même combat !

Signaler Répondre

avatar
marie le 31/05/2012 à 18:10

Encore une nouvelle collectivité territoriale avec de nouveaux organes ,
( lire = http://www.leprogres.fr/rhone/2012/05/31/un-quatuor-aux-commandes).

Encore une nouvelle fonction pour G.Collomb.

A l'heure où on parle de :
* modifier l'empilement des couches administratives
* d'économies nationales et locales
* de supprimer les départements
* simplification de l'organisation administrative afin de permettre au contribuable/électeur de cpmprendre où vont ses impôts
* de non cumul de mandats ou des fonctions.

Rhône-Alpes et ses dirigeants (Collomb, Queyranne, Mercier ...entre autres) s'amusent à créer une nouvelle structure.
Qui va en payer le fonctionnement ? encore nous !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.