Le meurtrier présumé d'une étudiante lyonnaise interpellé près de Mâcon

Le meurtrier présumé d'une étudiante lyonnaise interpellé près de Mâcon
Photo DR

Le corps d'Anne-Sophie Girollet avait été retrouvé flottant dans la Saône en 2005.

Le suspect, âgé de 50 ans, a donc été placé en garde à vue hier matin. Il a été confondu par son ADN, qui avait été retrouvé dans la voiture de la victime. En fait l'empreinte était partielle, mais grâce aux avancées dans le domaine, les enquêteurs ont récemment pu extraire cet ADN et le comparer au fichier national des empreintes génétiques. Le suspect était déjà connu pour vols de voitures et agression sexuelle.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.