Deux hommes placés en garde suite à l'agression de deux journalistes de France 3

Ils avaient été pris à partie mardi matin par des squatteurs de la route de Vienne, qu'ils voulaient interviewer. Les deux journalistes ont porté plainte. Trois autres personnes ont été entendues mais laissées libres. Le groupe avait été arrêté hier matin. Le juge a par ailleurs pris un arrêté d'expulsion du squat, suite aux nombreuses plaintes des riverains. Il ne prendra effet que dans un mois.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.