Philippe Meirieu saisit la justice pour contester l’élection de Thierry Braillard

Philippe Meirieu saisit la justice pour contester l’élection de Thierry Braillard
Philippe Meirieu et Thierry Braillard - Photo LyonMag

Accompagné de militants écologistes et socialistes, il a déposé un recours contre Thierry Braillard auprès du Conseil Constitutionnel.

Il conteste son élection en tant que député dans la 1ere circonscription du Rhône, lors des élections législatives le 17 juin dernier. Lors de la campagne, l’adjoint au maire de Lyon avait utilisé les logos et slogans du PS, alors que c’est l’écologiste Philippe Merieu qui avait été officiellement investi. Pour ce dernier, la sincérité du scrutin a ainsi été altérée. Cette requête fait suite au référé déposé par le Parti Socialiste en cours de campagne et sur laquelle le juge s’était déclaré "incompétent". Philippe Meirieu et les militants qui le supportent, revendiquent "une démarche citoyenne", car selon eux, "la démocratie et le débat d'idées doivent pouvoir se vivre sereinement à Lyon".

27 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
no comment le 20/11/2012 à 20:10

Résultat : Meirieu a fait sa crise, il a attaqué en Justice...et il a perdu...

Signaler Répondre

avatar
c'est royal le 29/06/2012 à 20:42

Meirieu c'est un peu notre Ségolène à nous!

Signaler Répondre

avatar
luciole le 29/06/2012 à 19:30
Chlorophyle a écrit le 29/06/2012 à 16h42

"tricher" : Enfreindre certaines règles, certaines conventions explicites ou d'usage en affectant de les respecter (cf. Larousse)
+ http://www.libelyon.fr/info/2012/06/on-a-vu-deux-bulletins-et-on-sest-dit-lequel-est-le-vrai.html
;-)

En effet, il n'y a pas plus explicite pour parler de cette supercherie - et d'ailleurs, la seule copie de cette manchette de LIBE devrait suffire à éclairer les Magistrats de la Cour Constitutionnelle

c'est une manipulation patente

Signaler Répondre

avatar
Franck L. le 29/06/2012 à 19:26
veilleur de jour a écrit le 29/06/2012 à 16h27

diffamation

Si la justice prouvait qu'il y a eu triche, ce serait alors un discours de vérité... et votre réaction ne serait plus que de la mauvaise foi.
Que la justice fasse son travail !
A bon entendeur...

Signaler Répondre

avatar
Jean-Jack le 29/06/2012 à 19:22
lucien a écrit le 29/06/2012 à 13h13

Que fait un politicard qui perd un scrutin, contre un autre politicard qui lui l'a remporté haut la main ?

Un procès...

C'est à mourir de rire cette histoire !
La bataille de petits suisses, se fera avant ou après la décision judiciaire ?

Puisque Braillard est adjoint au sports, parlons sports !

Combien de sportifs (qui ne redorent pas l'image du sport et n'ont en tête que LEUR victoire) ont gagné haut la main, des titres honorifiques... en trichant, en se dopant ?? La victoire est-elle ainsi toujours belle ?
La fin justifie-t-elle les moyens ? Au point de ne pas respecter la loi ?

Une victoire personnelle frelatée est une défaite collective. Il appartient à ceux qui ne veulent pas s'y associer de la dénoncer et d'en combattre les origines.

Signaler Répondre

avatar
liberté chérie le 29/06/2012 à 18:02

Un peu comme Marine Le Pen après sa défaite à Henin Baumont quoi!

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 29/06/2012 à 16:42

"tricher" : Enfreindre certaines règles, certaines conventions explicites ou d'usage en affectant de les respecter (cf. Larousse)
+ http://www.libelyon.fr/info/2012/06/on-a-vu-deux-bulletins-et-on-sest-dit-lequel-est-le-vrai.html
;-)

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 29/06/2012 à 16:28
Le Canut de Lyon a écrit le 29/06/2012 à 16h15

Jeanmal, pars donc profiter de ton Week End, ce que tu écris est tellement mauvais et lourd qu'on dirait du Stéph-Âne (qui s reconnaitra)

"Jeanmal, pars donc profiter de ton Week End, ce que tu écris est tellement mauvais et lourd qu'on dirait du Stéph-Âne (qui s reconnaitra)"

C'est très bien dit... lourd et mauvais, en effet, c'est signé...

Signaler Répondre

avatar
veilleur de jour le 29/06/2012 à 16:27
Chlorophyle a écrit le 29/06/2012 à 13h01

Il faut que le tricheur ne soit pas impuni...

diffamation

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 29/06/2012 à 16:15
Jeanmal a écrit le 29/06/2012 à 11h28

Je suis également un vrai socialiste, socialiste depuis plus de 5 ans. Je me suis engagé auprès de nombreux élus ou candidats locaux.

Lors de ces législatives, je n'ai pas hésité longtemps. Mon choix s'est porté immédiatement sur THIERRY BRAILLARD, le candidat de la gauche. Son charisme, et son contact auprès des citoyens de la Première circonscription m'a tout de suite convaincu.

Je respecte cet homme pour le contact qu'il a su établir avec les électeurs de la première circonscription. Cette circonscription n'était quasiment jamais passé à gauche. Et le seul candidat qui a eut les couilles de le faire c'est Thierry Braillard. Il avait tous les atouts. Le soutien de notre cher maire de Lyon, des centaines de militants prêts à battre le pavé pour lui et avec lui.

Mais c'était sans compter le désir avide de pouvoir du candidat écologiste (P. Meirieu) qui n'a pas hésité à aller jusqu'à se victimiser pour exister dans la campagne. Malgré des sondages erronés et entachés de fortes suspicions, malgré l'appel à l'aide de ministres, malgré une constante victimisation et la braderie de notre logo socialiste, Meirieu a enchaîné les défaites.

D'abord, un référé perdu. La justice donne raison à Thierry Braillard. Puis, vint le premier tour, où Meirieu perd de 3000 voix derrière Thierry Braillard.

Aujourd'hui, l'homme qui intente un recours est plus l'homme blessé dans son orgueuil, l'homme avide de pouvoir déchu, que l'homme qui se disait prêt à soutenir FH.

D'ailleurs à ce propos, voyez le premier geste des écolos à l'AN : voter blanc pour l'élection de Claude Bartolone (PS) au poste de président de l'AN. Pitoyable.

Mon député, c'est Thierry Braillard.

Jeanmal, pars donc profiter de ton Week End, ce que tu écris est tellement mauvais et lourd qu'on dirait du Stéph-Âne (qui s reconnaitra)

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 29/06/2012 à 15:49
Jeanmal a écrit le 29/06/2012 à 11h28

Je suis également un vrai socialiste, socialiste depuis plus de 5 ans. Je me suis engagé auprès de nombreux élus ou candidats locaux.

Lors de ces législatives, je n'ai pas hésité longtemps. Mon choix s'est porté immédiatement sur THIERRY BRAILLARD, le candidat de la gauche. Son charisme, et son contact auprès des citoyens de la Première circonscription m'a tout de suite convaincu.

Je respecte cet homme pour le contact qu'il a su établir avec les électeurs de la première circonscription. Cette circonscription n'était quasiment jamais passé à gauche. Et le seul candidat qui a eut les couilles de le faire c'est Thierry Braillard. Il avait tous les atouts. Le soutien de notre cher maire de Lyon, des centaines de militants prêts à battre le pavé pour lui et avec lui.

Mais c'était sans compter le désir avide de pouvoir du candidat écologiste (P. Meirieu) qui n'a pas hésité à aller jusqu'à se victimiser pour exister dans la campagne. Malgré des sondages erronés et entachés de fortes suspicions, malgré l'appel à l'aide de ministres, malgré une constante victimisation et la braderie de notre logo socialiste, Meirieu a enchaîné les défaites.

D'abord, un référé perdu. La justice donne raison à Thierry Braillard. Puis, vint le premier tour, où Meirieu perd de 3000 voix derrière Thierry Braillard.

Aujourd'hui, l'homme qui intente un recours est plus l'homme blessé dans son orgueuil, l'homme avide de pouvoir déchu, que l'homme qui se disait prêt à soutenir FH.

D'ailleurs à ce propos, voyez le premier geste des écolos à l'AN : voter blanc pour l'élection de Claude Bartolone (PS) au poste de président de l'AN. Pitoyable.

Mon député, c'est Thierry Braillard.

Ah, je vois qu'il reste quelques membres des cabinets de Collomb et Braillard ce vendredi après-midi pour alimenter les commentaires pro-Braillard !
Incompétents, mauvais sur la rédaction (c'est un peu trop lourd, trop "panégyrique") mais tous ne prennent pas leur vendredi...

La chasse au ministre de gauche ou au délégué d'élection qui vous gaule en train de trafiquer les affiches ne vous manque pas trop ?

C'est ce qui perdra Collomb : sa logique destructrice n'attire et ne laisse que les médiocres autour de lui...

Signaler Répondre

avatar
marius le 29/06/2012 à 14:03
lucien a écrit le 29/06/2012 à 13h13

Que fait un politicard qui perd un scrutin, contre un autre politicard qui lui l'a remporté haut la main ?

Un procès...

C'est à mourir de rire cette histoire !
La bataille de petits suisses, se fera avant ou après la décision judiciaire ?

bof lucien, si t'arranges de tordre la réalité de cette façon .... on t'en laisse la liberté ....

Signaler Répondre

avatar
lucien le 29/06/2012 à 13:13

Que fait un politicard qui perd un scrutin, contre un autre politicard qui lui l'a remporté haut la main ?

Un procès...

C'est à mourir de rire cette histoire !
La bataille de petits suisses, se fera avant ou après la décision judiciaire ?

Signaler Répondre

avatar
la pénible le 29/06/2012 à 13:02

INFOS AUX NAIFS QUI VIVENT AU PAYS DES BISOUNOURS....
Collomb voulait à tout prix Braillard comme député car c'est son adjoint aux sports et surtout c'est l'avocat de l'OL - no comment- Ce ne fut pas la campagne de Braillard mais la campagne de Collomb manichéenne, scandaleuse.... prêt à tout pour son grand stade car Meirieu est contre depuis le début...La démocratie en a pris un coup, la politique montre son véritable visage...Les batailles juridiques commencent.....ce serait un dernier coup de couteau contre ce qui reste du projet de Grand Stade..Il n'y aura jamais de Grand stade et s'ils ne rénovent pas tout de suite Gerland, il n'y aura pas d'Euro 2016 à Lyon....

Merci Mr Meirieu et Mr Tête de nous redonner espoir en la justice face aux malversations politiques....quant aux Bisounours ouvrez les yeux......et bienvenue dans la vraie vie.

Signaler Répondre

avatar
Chlorophyle le 29/06/2012 à 13:01

Il faut que le tricheur ne soit pas impuni...

Signaler Répondre

avatar
MDR le 29/06/2012 à 12:45
Jeanmal a écrit le 29/06/2012 à 11h28

Je suis également un vrai socialiste, socialiste depuis plus de 5 ans. Je me suis engagé auprès de nombreux élus ou candidats locaux.

Lors de ces législatives, je n'ai pas hésité longtemps. Mon choix s'est porté immédiatement sur THIERRY BRAILLARD, le candidat de la gauche. Son charisme, et son contact auprès des citoyens de la Première circonscription m'a tout de suite convaincu.

Je respecte cet homme pour le contact qu'il a su établir avec les électeurs de la première circonscription. Cette circonscription n'était quasiment jamais passé à gauche. Et le seul candidat qui a eut les couilles de le faire c'est Thierry Braillard. Il avait tous les atouts. Le soutien de notre cher maire de Lyon, des centaines de militants prêts à battre le pavé pour lui et avec lui.

Mais c'était sans compter le désir avide de pouvoir du candidat écologiste (P. Meirieu) qui n'a pas hésité à aller jusqu'à se victimiser pour exister dans la campagne. Malgré des sondages erronés et entachés de fortes suspicions, malgré l'appel à l'aide de ministres, malgré une constante victimisation et la braderie de notre logo socialiste, Meirieu a enchaîné les défaites.

D'abord, un référé perdu. La justice donne raison à Thierry Braillard. Puis, vint le premier tour, où Meirieu perd de 3000 voix derrière Thierry Braillard.

Aujourd'hui, l'homme qui intente un recours est plus l'homme blessé dans son orgueuil, l'homme avide de pouvoir déchu, que l'homme qui se disait prêt à soutenir FH.

D'ailleurs à ce propos, voyez le premier geste des écolos à l'AN : voter blanc pour l'élection de Claude Bartolone (PS) au poste de président de l'AN. Pitoyable.

Mon député, c'est Thierry Braillard.

J'en ai mal pour vous d'avoir à ce point une telle structure mentale ....

grâââve là !
on sent l'ani-mâle blessé d'avance par ce qui l'attend, à savoir "la vérité puisque je mens"

en deux mots c'est (pour ceux qui ont vu le film Intouchables) :

pas d'bras, pas d'chocolat
pas d'morale, pas d'mandat

Signaler Répondre

avatar
luciole le 29/06/2012 à 12:11
Jean-Jack a écrit le 29/06/2012 à 11h53

La politique n'est pas une affaire de marketing, mais d'idées, de fond. Son but est de faire avancer collectivement la société.

Quel est le bilan de ce si vertueux Braillard à la Région ? Quel projet a-t-il porté ? Quelles idées a-t-il défendu ? Quelles propositions de mise en oeuvre a-t-il proposé ?

Accumuler les mandats, ça fait joli sur un CV, et après, qu'est-ce que ça change pour les citoyens, pour leur quotidien ??

++
effectivement, la conscience morale est devenue si rare!! quand on en tient encore un bout, il faut le protéger

Signaler Répondre

avatar
Jean-Jack le 29/06/2012 à 11:53

La politique n'est pas une affaire de marketing, mais d'idées, de fond. Son but est de faire avancer collectivement la société.

Quel est le bilan de ce si vertueux Braillard à la Région ? Quel projet a-t-il porté ? Quelles idées a-t-il défendu ? Quelles propositions de mise en oeuvre a-t-il proposé ?

Accumuler les mandats, ça fait joli sur un CV, et après, qu'est-ce que ça change pour les citoyens, pour leur quotidien ??

Signaler Répondre

avatar
Jeanmal le 29/06/2012 à 11:28

Je suis également un vrai socialiste, socialiste depuis plus de 5 ans. Je me suis engagé auprès de nombreux élus ou candidats locaux.

Lors de ces législatives, je n'ai pas hésité longtemps. Mon choix s'est porté immédiatement sur THIERRY BRAILLARD, le candidat de la gauche. Son charisme, et son contact auprès des citoyens de la Première circonscription m'a tout de suite convaincu.

Je respecte cet homme pour le contact qu'il a su établir avec les électeurs de la première circonscription. Cette circonscription n'était quasiment jamais passé à gauche. Et le seul candidat qui a eut les couilles de le faire c'est Thierry Braillard. Il avait tous les atouts. Le soutien de notre cher maire de Lyon, des centaines de militants prêts à battre le pavé pour lui et avec lui.

Mais c'était sans compter le désir avide de pouvoir du candidat écologiste (P. Meirieu) qui n'a pas hésité à aller jusqu'à se victimiser pour exister dans la campagne. Malgré des sondages erronés et entachés de fortes suspicions, malgré l'appel à l'aide de ministres, malgré une constante victimisation et la braderie de notre logo socialiste, Meirieu a enchaîné les défaites.

D'abord, un référé perdu. La justice donne raison à Thierry Braillard. Puis, vint le premier tour, où Meirieu perd de 3000 voix derrière Thierry Braillard.

Aujourd'hui, l'homme qui intente un recours est plus l'homme blessé dans son orgueuil, l'homme avide de pouvoir déchu, que l'homme qui se disait prêt à soutenir FH.

D'ailleurs à ce propos, voyez le premier geste des écolos à l'AN : voter blanc pour l'élection de Claude Bartolone (PS) au poste de président de l'AN. Pitoyable.

Mon député, c'est Thierry Braillard.

Signaler Répondre

avatar
Franck L. le 29/06/2012 à 11:20

Bravo monsieur MEIRIEU !
Une victoire viciée par la fraude n'est JAMAIS une victoire pour la démocratie.
RIEN pour quelqu'un qui veut faire la Loi ne peut justifier la fraude. Rien.
Vivement que les adeptes du 'système lyonnais' arrivent à la page 'éthique' de leur dictionnaire...

Signaler Répondre

avatar
Yoyo le 29/06/2012 à 11:02

Havard, tiens toi prêt !

Signaler Répondre

avatar
Le Canut de Lyon le 29/06/2012 à 10:44

Il est dommage que l'article ne précise pas que le recours a été déposé par Meirieu conjointement avec des militants socialistes de la première circonscription, ce qui donne une autre idée de la chose.

Un fraudeur et un malhonnête, fusse-t'il de gauche, reste un fraudeur et un malhonnête...

Signaler Répondre

avatar
SFR le 29/06/2012 à 10:35

tant mieux, vous avez raison philippe, et je crois savoir que meme Martine soutient votre démarche - petite revanche sans doute ou bien plutôt besoin de faire éclater la réalité lyonnaise

La place va être (enfin) libre à la mairie centrale en 2014

Signaler Répondre

avatar
un (vrai) socialiste le 29/06/2012 à 10:29
socialiste a écrit le 29/06/2012 à 08h15

Cet homme n'a donc ni morale ni amour propre.

Après s'être fait sèchement éliminer du premier tour avec plus de 3000 voix d'écart, il se permet de déposer un recours contre un député de GAUCHE, de la MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE élu avec près de 54% des suffrages.

Monsieur MEIRIEU, non seulement vous allez perdre votre recours, mais également le dernier once de crédibilité qui vous restait. Nuisible à la pédagogie et à l'éducation nationale et désormais nuisible à la gauche.

Les militants socialistes se souviendront longtemps, très longtemps de votre comportement, et vous allez vous souvenir vous aussi longtemps de votre quart d'heure de célébrité devant le conseil constitutionnel.

c'et justement parceque, à la différence de Braillard, il a une immense conscience morale, celle qui nous aurait dû nous faire défaut si on devait se contenter des manipulations et des gesticulations de ce petit avocat qui est cuit puisqu'il n'est pas crû !

Signaler Répondre

avatar
Ben tiens ! le 29/06/2012 à 09:56

C'est un recours contre la connerie des électeurs qui est nécessaire mais là, on ne peut rien faire ... ils boivent du collomb comme du petit lait, ces moutons.

Signaler Répondre

avatar
pilpoil le 29/06/2012 à 09:24

Et c''est le brasse .... Tête qui sera son avocat

Signaler Répondre

avatar
socialiste le 29/06/2012 à 08:15

Cet homme n'a donc ni morale ni amour propre.

Après s'être fait sèchement éliminer du premier tour avec plus de 3000 voix d'écart, il se permet de déposer un recours contre un député de GAUCHE, de la MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE élu avec près de 54% des suffrages.

Monsieur MEIRIEU, non seulement vous allez perdre votre recours, mais également le dernier once de crédibilité qui vous restait. Nuisible à la pédagogie et à l'éducation nationale et désormais nuisible à la gauche.

Les militants socialistes se souviendront longtemps, très longtemps de votre comportement, et vous allez vous souvenir vous aussi longtemps de votre quart d'heure de célébrité devant le conseil constitutionnel.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.