Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Ben Harper dans l'écrin des Nuits de Fourvière - LyonMag

Ben Harper - Live From Fourvière

Ben Harper dans l'écrin des Nuits de Fourvière - LyonMag

Ben Harper a ouvert la partie européenne estivale de son Spilling Faith Tour 2012 ce mardi soir dans le grand théâtre romain des Nuits de Fourvière à Lyon (France) avec un concert de 2h05.

Ronan Siri, première partie de Ben Harper à Fourvière - LyonMag 2012Ronan Siri, première partie de Ben Harper à Fourvière - LyonMag 2012
Nous sommes là face à une star planétaire en activité, les disques vendus se comptent par dizaines de millions. Le concert lyonnais s’est rempli en une demi journée lors de sa mise en vente quelques mois auparavant. L’amphithéâtre de Fourvière était donc plein à craquer (plus de 4 500 personnes, sans compter les très nombreux fans qui l’ont regardé de derrière les grilles au-dessus du théâtre). La première partie aura été assurée par un caladois, Ronan Siri, originaire de Villefranche-sur-Saône. Très propre, tandis qu’Harper, cheveux ras coiffé d’un chapeau, jouait en coulisses avec des pions sur une table, il a livré une prestation solide de son répertoire, suscitant des applaudissements nourris de l’assistance. Le Californien, pendant ce temps, promenait son même chapeau blanc avec lequel il était arrivé à 20h15 sur le site, prenant le temps de jouer le jeu des photos avec des spectateurs dans la rue de l’Antiquaille. Il pénétrera 25 minutes plus tard avec sur la scène des Nuits, s'apprêtant ainsi à produire ce spectale pour la première fois hors du continent américain.

Son concert a commencé avec lui seul, armé d’une guitare électrique. Il commence, après l’ovation, par When She Believes, chanson écrite pour sa première fille. Au-delà même de la déclaration d’amour. S’en suit une autre ballade électrique, puis Ben Harper s’assoit. Guitare sèche sur les genoux (sa spéciale), il entame une intro tétanisante où le seul son de la corde qui vibre est enivrant, sensation démultiplié par le jeu de doigts sensuel de l’américain. Il restera quelques temps seul sur scène, puis arrivèrent ses musiciens, les Relentless7.
Ce groupe lui a fait prendre un virage plus rock. Il en profite pour livrer une version Che Guevaravsante de Better Way, présente sur son mythique Both Sides of the Gun. Son véritable coup de gueule de mi-titre fut détonant. Le titre en question, il l’a interprété dans son Amérique natale lors d’un rassemblement contre la guerre en Irak. Vient également la pénétarnte Amen Omen, issue de Diamonds On The Inside, comme le titre d’ouverture. Il déploiera également des titres de son dernier album, Give It Till It’s Gone. Après The Innocent Criminals et The Blind Boys Of Alabama, un nouveau versant de sa carrière.
Après une première interruption, il revient seul. Les coussins pleuvent alors sur lui. Il enlève son chapeau, l’un d’eux lui arrive sur le sommet du crâne, il le contrôle donc de la tête. Se prenant au jeu, il se sert de sa guitare pour renvoyer en coup-droits les autres avec l’entrain d’un enfant. Pas impossible que l’on en retrouve un jour à vendre sur internet. Passé l’épisode, il lance, toujours seul, Walk Away. Il chante alors la séparation amoureuse  à son propre rythme, sa voix haut perchée mais chaude et quasi érotique volontairement (« you take the chance to see my beautiful ass tonight ») faisant le reste et déclenchant de stridents cris de femmes venus de la fosse éclairée de rose. Il est adulé de la gente féminine, et respecté pour cette seule raison par les mâles. Naturellement, un nombre croissant de téléphones portables restent allumés pour filmer ou photographier la séquence.

Ses quatre partenaires de scène reviennent alors pour la pépite du soir. Ben Harper s’est fait une spécialité, en plus de la guitare assis, de la reprise, périlleux exercice. On se souvient The Drugs Don't Work (The Verve), et surtout de la si bien nommée Sexual Healing (Marvin Gaye), avec laquelle il a réussi la prouesse de faire mieux que l’original. Il convient désormais d'ajouter à cette liste No Quarter, de Led Zeppelin. La version qu’il a proposée à Fourvière, il l’a chantée et jouée assis. Cela a duré un quart d’heure ( !). Un quart d'heure planant. Puissant. Euphorisant. Voire même bandant. Cette longue montée lyrique a été rendue aérienne par les Relentless7, absolument impeccables. Ne s’y trompant pas, Ben Harper serre longuement son guitariste à l’issue de la performance qui l’a vu se tordre sur sa chaise ou se jetant en arrière, dans l’impulsion du texte et de la partition. Car oui, monsieur est musicien. Donc difficile à appréhender pour les non initiés.

Il pouvait alors remercier Fourvière et quitter l’amphithéâtre dans un triomphe, après une dernière ballade.

Ce concert était le premier de la partie européenne de sa tournée, commencée en juin en Californie à Santa Barbara, passée par Hollywood, Jacksonville puis Vancouver avant de s’installer sur le vieux continent. Après Lyon mardi, place à cinq concerts en Italie dans des sites tels que Piazzola Sul Brenta, Imola, Rome puis un retour à l’antique avec le somptueux théâtre gréco-romain de Taormina en Sicile, dont l’arrière plan majestueux est dominé par le mythologique Etna. Il reviendra en France les 28 et 29 juillet (Six-Fours puis Sète), donnera à l’Espagne (Calella de Palafrugell, sur la Costa Brava) et au Portugal (Zambujeira do Mar) une date chacun avant de boucler la boucle à domicile à Del Mar (Californie) puis Telluride (Colorado). Côté Nuits de Fourvière, on enchaîne dès mercredi avec Bob Dylan, lui aussi complet depuis belle lurette. Ainsi va l’histoire de la musique, qui retiendra que le jour où débutait en Syrie la bataille de Damas et que, dans un registre beaucoup plus trivial, le Paris-Saint-Germain officialisait son changement d'ère avec la venue de Zlatan Ibrahimovic, Ben Harper a chanté à Lyon.



Tags : nuits | fourviere | ben | harper | live | concert | musique | spectacle | culture | ronan | siri |

Commentaires 8

Déposé le 20/07/2012 à 17h25  
Par Hefpe Citer

Toolsy a écrit le 19/07/2012 à 00h40

Un session fabuleuse de Ben Harper compte tenu du cadre, de la réprise de No Quarter avec Feat Charlie Sexton, une moment jouissif sur Walk Away et surtout un gigantesque ambiance. Un moment intimiste et privilégié où l'on aurait prié pour voir LA section qui a fait Ben Harper : The Innocent Criminals. Trop Rock, Trop "Passe partout" ce nouvel album. Nous sommes loin du concert donné en 2006 avec Piers Faccini en première partie. durée 2h30 environ où Ben a poser a capela devant 10 000 personnes Get Up, Stand Up et Beter Way. Magique ! voila en synthèse très bien mais a fait mieux ... Ah les vieux ;-)

D'accord avec Toolsy sur l'incroyable prestation a capella (Better Way ?) de Ben Harper. Déjà 2006 ! Dommage qu'il n'ait pas répété l'expérience mardi, le lieu s'y prêtait pourtant mieux que la Halle. Je trouve que le dernier album contient des titres puissants, après chacun ses goûts, et Ben Harper donne un large choix dans son vaste répertoire ;-)

Déposé le 19/07/2012 à 00h40  
Par Toolsy Citer

Un session fabuleuse de Ben Harper compte tenu du cadre, de la réprise de No Quarter avec Feat Charlie Sexton, une moment jouissif sur Walk Away et surtout un gigantesque ambiance. Un moment intimiste et privilégié où l'on aurait prié pour voir LA section qui a fait Ben Harper : The Innocent Criminals. Trop Rock, Trop "Passe partout" ce nouvel album. Nous sommes loin du concert donné en 2006 avec Piers Faccini en première partie. durée 2h30 environ où Ben a poser a capela devant 10 000 personnes Get Up, Stand Up et Beter Way. Magique ! voila en synthèse très bien mais a fait mieux ... Ah les vieux ;-)

Déposé le 18/07/2012 à 20h48  
Par buveur de musique Citer

présent à la première rangée, on a eu droit à un très mauvais son de Bne Harper. Moi je suis un fan inconditionnel mais je trouve que le virage de relentless 7 est une erreur dans la carrière de l'artiste. Mauvais musiciens (le batteur est très bon mais manque parfois de précision...) , statiques, pas de présence scéniques, monotones,...c'est mal parti pour Ben Harper qui lui est pourtant au sommet de sa forme. Sa voix est meilleur qu'avant, portante, aigus, longue, pénétrante...mais le groupe ne suist pas. On est loin, TRES loin des Innocent Criminals. Le pire c'est le guitariste de Relenless 7. pour ne pas faire plus de commentaire sur lui je vais le résumer en un mot: PATHETIQUE. Néanmoins, ce concert à été couronné de succès mais grâce uniquement au chanteur qui lui n'a pas changé. Bravo.

Déposé le 18/07/2012 à 16h01  
Par gastondomenech Citer

Voici la setlist du concert de hier soir

When she believes
All my heart can take
Mutt
Lonely day
Forever
Suzy Bleu
Spilling/Get there
Diamonds
Amen Omen
Fly One Time
Number
Better Way
Glory
Walk Away
Waiting on an angel
Please me
Don’t give up me now
Burn to shine
Better than i deserve

Déposé le 18/07/2012 à 15h55  
Par Chris Citer

Super concert. L'article ne mentionne pas la présence de Charlie Sexton pour la succulente reprise de No Quarter.

Déposé le 18/07/2012 à 14h47  
Par Gaudi Citer

"Cet article est pathétique, qu'est ce qu'une version Che Guevaravsante ? Le journaliste prouve par toutes ses exactions et ses phrases toutes faites qu'il ne connait rien de Ben Harper, quelle honte !"
Fred, aigri de ne pas avoir pu trouver de place?

Déposé le 18/07/2012 à 13h05  
Par Fred L Citer

Cet article est pathétique, qu'est ce qu'une version Che Guevaravsante ? Le journaliste prouve par toutes ses exactions et ses phrases toutes faites qu'il ne connait rien de Ben Harper, quelle honte !

Déposé le 18/07/2012 à 11h26  
Par GreggBazin Citer

Concert excellent ! Surtout avec cette météo qui nous a permis d'avoir une vue splendide sur Lyon !
Avez-vous la programmation du concert ? Chanson par chanson, histoire de se faire une compile spéciale "Live from Fourvières" ;-)
Merci d'avance

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.