TGV Paris-Lyon : 60.000 voyageurs sur les quais après un acte de malveillance

TGV Paris-Lyon : 60.000 voyageurs sur les quais après un acte de malveillance
Photo DR

La SNCF a annoncé à la mi-journée à Lyon que les conséquences de l’acte de malveillance sur la ligne TGV entre Lyon et Paris se ferait ressentir jusqu’en soirée.

Quelque 60.000 personnes voyageant à bord de 200 TGV subiront des retards jusqu'à jeudi en début de soirée, après la section d'un câble en cuivre dans la nuit dans l'Yonne, sur l'axe Paris-Lyon, "un acte de malveillance très grave", a annoncé l'entreprise ferroviaire. "Quasiment tous les TGV du sud-est et une partie des TGV Rhin-Rhône sont impactés" par des retards de une heure à une heure trente, a précisé devant la Gare de la Part-Dieu à Lyon Jean-Christophe Archambault, le directeur de l'axe TGV sud-est. Il estime que le trafic devrait revenir à la normale autour de 19h. L’acte de malveillance a été constaté à Cuy, au sud de la forêt de Fontainebleau, "ils sont venus avec un gros outillage" selon le responsable de la SNCF, photo du câble sectionné à l'appui. "Ca peut être un acte de malveillance, de sabotage, ou une préparation à un vol", a-t-il précisé, alors qu'une enquête de gendarmerie est en cours. Une cinquantaine de cheminots ont travaillé toute la nuit sur l'incident et restaient à pied d'œuvre jeudi.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.