Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo DR

TGV Paris-Lyon : 60.000 voyageurs sur les quais après un acte de malveillance

Photo DR

La SNCF a annoncé à la mi-journée à Lyon que les conséquences de l’acte de malveillance sur la ligne TGV entre Lyon et Paris se ferait ressentir jusqu’en soirée.

Quelque 60.000 personnes voyageant à bord de 200 TGV subiront des retards jusqu'à jeudi en début de soirée, après la section d'un câble en cuivre dans la nuit dans l'Yonne, sur l'axe Paris-Lyon, "un acte de malveillance très grave", a annoncé l'entreprise ferroviaire. "Quasiment tous les TGV du sud-est et une partie des TGV Rhin-Rhône sont impactés" par des retards de une heure à une heure trente, a précisé devant la Gare de la Part-Dieu à Lyon Jean-Christophe Archambault, le directeur de l'axe TGV sud-est. Il estime que le trafic devrait revenir à la normale autour de 19h. L’acte de malveillance a été constaté à Cuy, au sud de la forêt de Fontainebleau, "ils sont venus avec un gros outillage" selon le responsable de la SNCF, photo du câble sectionné à l'appui. "Ca peut être un acte de malveillance, de sabotage, ou une préparation à un vol", a-t-il précisé, alors qu'une enquête de gendarmerie est en cours. Une cinquantaine de cheminots ont travaillé toute la nuit sur l'incident et restaient à pied d'œuvre jeudi.



Tags : TGV | Paris | Lyon | axe sud-est | SNCF | sud-est |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.