Michel Neyret fait sa rentrée devant le conseil de discipline

Michel Neyret fait sa rentrée devant le conseil de discipline
Michel Neyret - Photo DR

L'ex-n°2 de la PJ de Lyon joue gros mardi.

Le rendez-vous avec le conseil de discipline aura lieu au ministère de l'Intérieur. Michel Neyret risque une sanction de catégorie 4 : une mise à la retraite d'office, sans solde, pour avoir été impliqué dans une affaire de corruption. Quatre anciens chefs de la PJ vont eux aussi faire le voyage à Paris pour le soutenir. La décision tombera dans la soirée, vers 20h. Elle ne sera que consultative, ce sera à Manuel Valls, ministre de l'Intérieur, de l'entériner.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
thierry.pele@club-internet.fr le 04/09/2012 à 20:57

J'ai aussi été confronté à des soucis (certes très moindres) dans mon ministère... Il ne faut pas s'attendre à une quelconque reconnaissance du pouvoir politique (tous bords confondus). Que ce soit dit une bonne fois pour toute.
Nous ne sommes que des fusibles... Nous ne pouvons pas restez dans la "loi" pour ASSURER la "MISSION"... Il faut composer en permanence pour que les politiques s'en sortent les "fesses" propres.
Merci M. Michel NEYRET

Signaler Répondre

avatar
Decrauze le 04/09/2012 à 16:20

L’antienne de Neyret.

"Flic à l’ancienne" : voilà l’extrême onction appliquée à Neyret par une partie du gratin de la police judiciaire. Est-ce vraiment cela que la justice lui reproche ? N’y a-t-il pas une tendance à rajouter ce label, qui sent bon l’Audiard mis en son et en gestes par les Gabin et Ventura, sur une dérive délinquante de la pratique du métier ? C’est vrai que l’homme semble sympathique, convivial, choisissant même de rester à Lyon plutôt que de chercher les promotions lointaines, mais on peut justement se demander s’il n’avait pas intérêt à rester dans la capitale des Gaules pour faire fructifier son capital clandestin. Pour les vrais atouts de Lyon : http://pamphletaire.blogspot.fr/search/label/Lyon

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.