Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Mercier et Gérard Collomb - LyonMag

Anneau des sciences : un débat public pour réveiller l’Etat

Michel Mercier et Gérard Collomb - LyonMag

Gérard Collomb et Michel Mercier se sont retrouvés jeudi matin dans les locaux du Grand Lyon pour présenter le dossier de débat public, consacré à l'ex-TOP.

Cette fois, c'est sûr, le dossier sera transmis à la Commission nationale de débat public (CNDP) "dans les jours qui viennent", promet Gérard Collomb. Le document sera ensuite validé, et une commission particulière de débat public (CPDP) désignée - elle sera dirigée par Philippe Marzolf. Le temps que la machine se lance, et la première réunion publique se tiendra le 29 novembre - c'est du moins la date fixée dans le calendrier prévisionnel. Les habitants de l'agglo pourront consulter le dossier de débat public sur le site web dédié (www.debat-public-anneau-top.org). Les réunions se tiendront jusqu'en février 2013 ; le président de la CPDP rendra alors son rapport en avril. Le Grand Lyon, lui, tranchera en juillet.

Si le dossier présente "toutes les hypothèses possibles", comme le dit Gérard Collomb, il laisse la part belle au projet promu par le Grand Lyon et le Conseil général. L'Anneau des sciences, tel que l'imaginent Gérard Collomb et Michel Mercier, relierait la Porte de Valvert à Saint-Fons et au boulevard Laurent-Bonnevay. Un tel anneau permettrait de relier entre eux les différents pôles universitaires, les centres de recherche et les pôles de compétitivité - "de la Doua à Arkema", comme le résume Gérard Collomb. Les autres scénarios sont retoqués l'un après l'autre, tout en étant maintenus à l'examen du grand public : le "tout transports en commun", souhaité par les écologistes, comme le projet de "rocade" soutenu par le maire d'Oullins.

Surtout, le coup d'envoi du débat public permet d'envoyer un signe fort au gouvernement. Michel Mercier annonce la couleur : "Le temps est venu de prendre enfin les bonnes décisions, et d'aider l'Etat à prendre les siennes, avant que nous ne soyons asphyxiés". Gérard Collomb explique : "La CNDP va obliger l'Etat à préciser ses intentions sur le problème du contournement de Lyon, et à mettre fin aux atermoiements qui durent depuis plusieurs années". L'enjeu est de taille : selon les prévisions des démographes, 150 000 personnes supplémentaires peupleront le Grand Lyon à l'horizon 2030. D'ici là, Gérard Collomb veut avoir entrepris la création d'un véritable boulevard urbain, en lieu et place des autoroutes A6 et A7 qui traversent Lyon. Pour cela, il faudra réduire le trafic routier actuel de manière drastique - de 125 000 à 50 000 véhicules / jours, selon les calculs du Grand Lyon. Et comme le dit son président, "l'Anneau des sciences n'a pas vocation à accueillir le trafic routier national ou international".

Les plans lyonnais semblent donc soumis au bon vouloir du gouvernement ; reste à savoir si le "grand contournement" passera par l'ouest ou l'est de l'agglo, et surtout si l'Etat aura les moyens de lancer un tel chantier. Alors que le tracé de l'Anneau des sciences n'est pas encore choisi, et que des incertitudes demeurent sur le financement d'un projet pharaonique, les élus locaux n'ont qu'une seule crainte : celle de refaire, "30 ans après, l'erreur de Fourvière".



Tags : Anneau des Sciences | top |

Commentaires 1

Déposé le 13/09/2012 à 21h32  
Par jcb Citer

sur le plan financier il serait inconcevable de voir l'Etat apporter sa contribution pour aider au contournement au vu de son endettement..mais sur le plan politique ,le fait d'avoir un maire de gauche et des mauvaises habitudes des diverses gouvernements successifs depuis 1980 peu inquiets de nos finances publiques,il n'est pas impossible que le projet se réalise à tord ou à raison..

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.