Sarah Peillon : "L’ensemble des candidats ont évolué sur l’Anneau des Sciences, sauf Gérard Collomb"

Sarah Peillon, porte-parole de David Kimelfeld pour les élections métropolitaines, est l’invitée ce mercredi matin de Gérard Angel, dans les Coulisses du Grand Lyon.

Sarah Peillon : "L’ensemble des candidats ont évolué sur l’Anneau des Sciences, sauf Gérard Collomb"
Sarah Peillon et Gérard Angel - LyonMag

En cette fin d’année, David Kimelfeld avait mis l’Anneau des Sciences au centre des débats entre candidats aux élections métropolitaines en refusant de le réaliser. "L’Anneau des Sciences a été pensé à une époque où le rapport à la voiture était très différent. Une nouvelle infrastructure routière appelle plus de trafic et ne décongestionne pas, au contraire, les autres axes", estime Sarah Peillon.

L’élue métropolitaine déclarait pourtant encore récemment et publiquement que le bouclage ouest du périphérique lyonnais était nécessaire. "L’ensemble des candidats ont évolué dans leur réflexion, sauf Gérard Collomb", se défend-elle.

David Kimelfeld doit également faire le bilan des piétonisations qu’il avait organisé en Presqu’île à Lyon. "Le premier bilan est intéressant, avec des problématiques différentes en semaine et le week-end. Il faut un temps pour que les habitants s’adaptent", note Sarah Peillon.

Les Coulisses du Grand Lyon à retrouver tous les matins à 8h10 sur Jazz Radio 97.3 et en vidéo sur LyonMag.com.

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sarap le 20/12/2019 à 21:05

Sarah elle rase gratis et elle s'est rendue compte que le sytral investi peu alors qu'elle est membre de cet organisme depuis longtemps

Signaler Répondre

avatar
Coucou le 19/12/2019 à 21:42

Elle a une trés jolie veste reversible la dame. Décue peut-être de n'avoir pas eu les mandats municipaux qu'elle attendait aux précédentes municipales ? Peucherette...

Signaler Répondre

avatar
Cycy69 le 19/12/2019 à 21:11

En gros dans cette agglomération voir la France si tu n'es pas écolo tu es un con...

Signaler Répondre

avatar
Mont Monnet le 19/12/2019 à 08:57

On veut donc une gentrification de Lyon, un espace à bobos, au milieu d'espaces verts genre Le Vésinet…. Et la valeur travail dans tout ça ? Ne doit-elle pas être au premier rang ?

Signaler Répondre

avatar
Allez voter pour être consulté pour un référendum sur la privat d'ADP - Cette soicété est le bien de tous le 18/12/2019 à 17:30

David Kimelfeld enfonce le clou.
Après avoir déclaré les hostilités avec Vinci en réclamant la résiliation du contrat Rhônexpress (la navette ferrée entre la gare Part-Dieu et l’aéroport Satolas), le président de la métropole de Lyon David Kimelfeld demande au géant du BTP de renoncer à ses projets de méga-dividendes sur l’activité de l’aéroport Saint-Exupéry.

Dans un courrier daté du 16 décembre, que Mediacités s’est procuré et reproduit ci-dessous, il détaille ainsi l’évolution des bénéfices avec celle des dividendes de cette entreprise propriété de l’État. L’aéroport de Lyon-Saint-Exupéry est exploité par la société Aéroports de Lyon (ADL). L’État a vendu ses parts d’ADL en 2016, pour 535 millions d’euros, à un consortium, dont Vinci Airports est actionnaire majoritaire. Ce consortium détient 60 % des parts d’ADL, aux côtés de la CCI de Lyon (25 %), de la région Auvergne-Rhône-Alpes (5 %), du Grand Lyon (7%) et du département du Rhône (3%). Le contrat d’exploitation de l’infrastructure court jusqu’en 2047.

Dans le détail donc, l'évolution des bénéfices et des dividendes annuels, et le courrier de David Kimelfeld.

2014 : 11,1 millions ; 5 millions
2015 : 13,8 millions ; 6,9 millions
2016 : 15,2 millions ; 6,9 millions
2017 : 17,9 millions ; 15,2 millions d’euros
2018 : 16,7 millions ; 30 millions
Projection 2019 : 22,2 millions ; 28,7 millions d’euros
Projection 2020 : 25,4 millions ; 40,3 millions d’euros

Signaler Répondre

avatar
A vot'bon cœur le 18/12/2019 à 17:08
election a écrit le 18/12/2019 à 12h58

A chaque élections Toujours bla bla je ferai je ferai Une fois passer bien assis on s endort on mange .On hiberne quoi Et pendant ?????

Pendant rien, on se gave sur le dos du con-tribuable

Signaler Répondre

avatar
election le 18/12/2019 à 12:58

A chaque élections Toujours bla bla je ferai je ferai Une fois passer bien assis on s endort on mange .On hiberne quoi Et pendant ?????

Signaler Répondre

avatar
covoiturage le 18/12/2019 à 12:56

Alors trouvons des solutions Baissons le prix des voitures ou la tva La voiture électriques oui super et le recyclage de la batterie ???? Une vraie perif / une boucle déboucherait peut Lyon L A46 il ont construit un stade boucher lors de match !!! Le tunnel fourrière boucher tous les jours A432 péage et aucune obligation pour les poids de la prendre A quand la fin du bla bla Et de vrai actes ????

Signaler Répondre

avatar
Brave-veau sarah!! le 18/12/2019 à 12:34

encore des gogos qui lui trouvent vertu,probité et désinteressement..c'est un gag?

Signaler Répondre

avatar
Dignité le 18/12/2019 à 11:35

Alors que bon nombre font des courbettes à Gérard Collomb dans l'espoir d'un poste d'autres assument leur différence. Bravo Sarah Peillon.

Signaler Répondre

avatar
tictac le 18/12/2019 à 10:48

Ce sont ces personnes qui sont sensées prendre les commandes de la métropole ! J’espère que le vent ne tournera pas trop...

Signaler Répondre

avatar
Elle s'appellait Sarah... le 18/12/2019 à 08:51

...et disait tout et son contraire..brûlons aujourd'hui ce que l'on défendait hier..elle se croit indispensable..navrant

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.