Jean-François Copé réveille la droite lyonnaise

Jean-François Copé réveille la droite lyonnaise
Jean-François Copé a fait salle comble jeudi - LyonMag

Dans le cadre de la course à la présidence de l’UMP, le maire de Meaux était en meeting mercredi à Caluire.

"En terrain conquis", "Comme à la maison". Jean-François Copé, s’il avait lu la presse lyonnaise, aurait su que la majorité des élus locaux le soutenait. Mais pour battre François Fillon, il lui faut plutôt compter sur le vote populaire. Le secrétaire général de l’UMP a donc pu se rendre compte par lui-même de la ferveur qui entoure sa candidature. La Salle des fêtes de Caluire était comble : près de 1000 personnes s’étaient retrouvées pour applaudir leur poulain. A tel point qu’une impressionnante chaleur s’empare de la salle et oblige certains à s’en extirper.
Introduit par Philippe Cochet qui reçoit comme à la maison, Copé fait tomber la veste. "Si la France avait voté comme le Rhône aux présidentielles, Nicolas Sarkozy aurait été réélu, lui lance le maire de Caluire. Si la France avait voté comme le Rhône aux législatives, nous aurions été majoritaires à l’Assemblée. (…) Tu peux vraiment, mais vraiment, compter sur nous".
Jean-François est prévenu, le Rhône est acquis à sa cause et il ne faudra pas le décevoir. Une manière aussi de lui faire oublier les sondages nationaux largement en faveur de François Fillon.
Dans la salle, les plus âgés le comblent d’applaudissements et les plus jeunes donnent de la voix. La ferveur de la droite revit alors qu’elle se déchirait sur fond de municipales.

Sans fiche, Jean-François Copé va prendre la parole durant plus d’une heure. Son discours est principalement basé sur la destruction du maigre et court bilan de François Hollande. Pour se démarquer de son adversaire François Fillon, il répète que la présidence de l’UMP ne conduira pas (forcément) à une candidature en 2017. "On ne sait pas ce qui peut arriver d’ici là. Est-ce que notre candidat sera un Hollande de droite ?, lance Jean-François Copé à une salle hilare de cette pique à son adversaire à peine dissimulée. Est-ce que ce sera Nicolas Sarkozy ?" L’audience est en transe. Copé réussit son pari. Si Sarko revient en 2017, il aura eu le mérite de l’avoir évoqué. Et s’il ne revient pas, il aura été celui qui ne l’a jamais trahi. Quand on connaît la côte de sympathie sans limite de l’ancien président de la République chez les militants, c’est un sans-faute que réalise le maire de Meaux.
Après avoir flatté ses militants, JFC s’attaque aux élus, venus en masse l’applaudir. Aux côtés de Philippe Cochet, Françoise Grossetête, Philippe Meunier, Michel Forissier, Patrice Verchère, Georges Fenech, Bernard Perrut, Dominique Nachury, Yann Compan, Lionel Lassagne et Emmanuel Hamelin trustent le premier rang de la salle. Même Michel Terrot, qui a pourtant apporté son soutien à François Fillon, est présent.

Jean-François Copé n’aura toutefois pas un mot sur la situation lyonnaise. Il veut "reconquérir la France ville après ville" et on imagine bien que Lyon en fait partie. Mais alors que Michel Havard reste indécis, que François-Noël Buffet vote Fillon et qu’Emmanuel Hamelin n’a pas officialisé sa candidature, Copé n’a pas voulu mettre le pied dans le bourbier actuel.
Il sait qu’il aura le Rhône dans sa poche le 18 novembre pour espérer la victoire finale. Les élus qui le soutiennent doivent l’espérer encore plus tant le courroux d’un Fillon vainqueur pourrait redistribuer les cartes en 2014.

Tags :

copé

ump Rhône

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Zoe le 29/10/2012 à 20:50

Bravo a Copé. C est un bon

Signaler Répondre

avatar
Audience le 26/10/2012 à 10:02

Jean-François Copé ne réveille pas que la droite lyonnaise, il réveille aussi Lyon Mag qui a été cité pendant l'émission "Des Paroles et des Actes" hier soir sur France 2 par le patron de l'UMP en citant un article de voyous pendant le ramadan.

Signaler Répondre

avatar
spartacus le 18/10/2012 à 22:02
Stéphane a écrit le 04/10/2012 à 12h08

Oh que oui un grand ménage dans la gauche fera pas de mal, autant dans les mairies qu'au conseil régional qui subventionne tout et n'importe quoi (musée abracadabrantesque de la confluence, nouveau stade sans rentabilité) avec nos deniers bien sûr.

Le musée des Confluences, c'est le conseil général, donc Michel Mercier, donc UMP ex-UDF.

Signaler Répondre

avatar
spartacus le 18/10/2012 à 22:00
Lucien a écrit le 08/10/2012 à 19h17

Elle en a bien besoin car elle est sacrement endormie

Entièrement d'accord ! Vive la droite lyonnaise qui sortira la gauche lyonnaise de son état halluciné

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 08/10/2012 à 19:17

Elle en a bien besoin car elle est sacrement endormie

Signaler Répondre

avatar
Ludo le 06/10/2012 à 07:13

Moi j étais présent à Caluire et j ai été très impressionné par la ferveur et le dynamisme de Copé

Signaler Répondre

avatar
politicardtocard le 05/10/2012 à 09:02

Mais vous êtes ravis d'avoir des personnes qui ont été au pouvoir pendant 5 ans et qui nous ont mis dans la m.... maintenant? Sérieusement? Vous ne préférez pas une nouvelle tête?

Signaler Répondre

avatar
Marion le 04/10/2012 à 20:54

J ai parrainé Fillon et j ai vu Cope. Je voterai pour Cope, il et super.

Signaler Répondre

avatar
Jonathan le 04/10/2012 à 17:48

J'ai eu l'honneur de participer à ce meeting hier soir.Jean-François Copé a parlé pendant une heure sans note et on a senti beaucoup de sincérité dans ses propos.Je trouve que la ferveur est un peu moindre quand c'est Fillon qui parle.

Signaler Répondre

avatar
Sarkolatre le 04/10/2012 à 16:50

Le triomphe de Copé montre bien que les adhérents sont derrière lui. Il y a du Sarkozy en lui

Signaler Répondre

avatar
La Fontaine le 04/10/2012 à 16:44

Copé va gagner car Buffet et Berra soutiennent Fillon. Des loosers avec un looser

Signaler Répondre

avatar
el ché le 04/10/2012 à 14:57

restons tous unis derriere le gagant ! ne faisons pas l'erreur de nous diviser !

Signaler Répondre

avatar
ANNIE54 le 04/10/2012 à 13:13

Ne criez pas victoire avant le coup de cloche final..Il n'y a pas que des copéistes dans le rhône, merci de respecter l'ensemble de notre famille politique...J'ai parrainé François fillon et je pense ne pas être un cas isolé....
J'attends que les élus lyonnais invitent avec autant de ferveur François fillon à venir débattre autour de son projet que nous avons déjà lu avec beaucoup d'attention et qui rassemble toute notre famille politique...

Signaler Répondre

avatar
Stéphane le 04/10/2012 à 12:08

Oh que oui un grand ménage dans la gauche fera pas de mal, autant dans les mairies qu'au conseil régional qui subventionne tout et n'importe quoi (musée abracadabrantesque de la confluence, nouveau stade sans rentabilité) avec nos deniers bien sûr.

Signaler Répondre

avatar
Edouard le 04/10/2012 à 11:34

Fillon va gagner et ensuite on fera un grand ménage dans le Rhône, ça fera du bien...

Signaler Répondre

avatar
paul lyon le 04/10/2012 à 11:17

fillon sera élu président de l ump . ca va chauffer pour certains

Signaler Répondre

avatar
villeurbannais le 04/10/2012 à 10:58

bravo jean francois il nous faut un combatttant pour gagner 2014 et remettre notre mouvement en marche jusqu en 2015 sur les bases que tu as mis en place depuis 2 ans courage l ump de villeurbanne est avec toi 2017 on a le temps d y penser

Signaler Répondre

avatar
aladine le 04/10/2012 à 10:55

bravo Monsieur Copé fière d'être de l'ump
et 3 en 1 comme les lessive (d'origine émigré fière d'être Française mère juive père musulman décédés et moi catholique)
combien d'agression verbal j'ai pu entendre suite a un mariage avec un Français de souche!!!je me demande même si je suis encore en France
une droite forte décomplexé et le courage de dire STOP
merci Bravo

Signaler Répondre

avatar
Marlene le 04/10/2012 à 10:34

Bravo pour ce meeting. Copé et Cochet ont été excellents. Je suis fière d être à l'Ump

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.