Quatre députés du Rhône exigent le retrait du projet de réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem

Quatre députés du Rhône exigent le retrait du projet de réforme du collège de Najat Vallaud-Belkacem
Dominique Nachury LyonMag.com

Le collège est-il en train de faire naufrage?

Ce mercredi, Bruno Le Maire et 152 parlementaires de droite et du centre (104 députés, 40 sénateurs et 8 députés européens) ont envoyé une lettre à François Hollande dans laquelle ils demandent le retrait de cette réforme polémique.

Parmi eux, se trouvent quatre députés UMP du Rhône. Il s’agit de Philippe Cochet, Dominique Nachury, Bernard Perrut et Patrice Verchère.

Rappelons que la réforme orchestrée par la ministre de l’Education Nationale, Najat Vallaud-Belkacem prévoit notamment d’avancer à la classe de 5e l’enseignement d’une seconde langue et de supprimer les classes bi langues.
 

9 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pim le 14/05/2015 à 07:48

c'est un peu politicien tout celà !

Signaler Répondre

avatar
jeanstaff le 09/05/2015 à 08:00

L'ARABE en première langue surtout pas en FRANCE…..

Signaler Répondre

avatar
resistant le 08/05/2015 à 13:07

Le rêve impossible de Belkacem est de mettre l'arabe en 1ère langue ???? bon courage !

Signaler Répondre

avatar
YC le 07/05/2015 à 22:20

avatar
Nostromo le 07/05/2015 à 21:47
Roncho a écrit le 07/05/2015 à 18h27

Duralex n'est par une marque de verrerie, mais pour les écoliers c'est le verre de la cantine

Ha mais si
Duralex est une marque passée dans le langage courant
Mais une marque quand même

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 07/05/2015 à 19:10

La structure grammaticale est identique à quoi ?
C'est LUTHER qui, sur la base du latin ( déclinaison etc..)
a unifié les dialectes germaniques.
Il est évident que cette langue est mal enseignée en France; les profs semblent oublier que certaine langues, contrairement au français, ont un ACCENT TONIQUE;

Signaler Répondre

avatar
vie ma vie le 07/05/2015 à 18:56

1/ "avancer à la classe de 5e l’enseignement d’une seconde langue" Entre les grêves de TCL, celle de profs, les maladies, c'est déjà galère de maitriser au moins la moitié des programmes, alors gonfler les gosses avec ça, j'ai encore le souvenir des vendredi, où nous devions ressortir des textes appris par cœur de 15 bornes de long, en cours d'anglais et d'allemand (avec la prof d'anglais se moquant des élèves quand ils confondaient was avec what, une chaise dans la tronche en fin de 3e ça la calmée) sans compter les DS des autres matières, l'enfer... Les profs feraient mieux de faire en sorte que l'on reçois l'ensemble de nos cours de français, c'est pas pendant les congés qu'on a envie d'apprendre ce qu'ils ne nous ont pas donnés, nous dans les années 90, les semaines avec les DM, c'était des semaines de 50-55 heures, alors certes il y'avait 4 mois de vacances, mais vaut mieux faire des semaines de 30h et avoir 1/2 mois de vacances quitte à choisir, comme en Allemagne....
En plus, l'enseignement tient plus de "survivor" que d'un enseignement, le 1er jour, la prof commence par "seat down", comme on ne comprenait pas, elle a commencé une crise de folie d'1/4 heure, je vous explique pas l'ambiance de travail pendant tout le collège, moi mes 1er notions réelles d'anglais que j'ai appris, c'est quand j'ai commencé à faire du sous-titrage de film et série, c'est dire la nullité du système.
Et puis de l'avis des autres pays que je partage, en France, les critères d'apprentissage sont trop exigeants, eux commencent par les bases, comme commander un café, nous ont faisait de l'analyse complexe de texte littéraire, avec synthèse écrite et orale.... Des textes bien long et ennuyeux et dès la 1er année.

2/ "Supprimer les classes bi langues" : Dans mon collège du 7e, si on avait supprimé la classe bi-langue, étant donné que nous n'étions que 9, je ne suis pas sûr que j'aurais pu faire de l'Allemand...

3/ Pour info, l'allemand n'est pas difficile à apprendre, la structure grammaticale est identique, c'est la prononciation qui est plus complexe, à cause du mal de mâchoire et de tête aussi, mais quand vous avez choppé l'habitude ça passe.

Signaler Répondre

avatar
Roncho le 07/05/2015 à 18:27

Duralex n'est par une marque de verrerie, mais pour les écoliers c'est le verre de la cantine

Signaler Répondre

avatar
SED LEX le 07/05/2015 à 16:02

Mais l'enseignement à partir de la VI° est en chute libre depuis " le collège unique".
Avant de poursuivre en VI°, il fallait passer un examen. Une sélection basée sur le travail et les connaissances étaient
effectuées.
Actuellement, tous les écoliers vont au collège malgré eux,
d'où les problèmes ...O tempora o mores !
Concernant Mme BELKACEM : Do tempori (?) mores

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.