Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Pierre Vacher - LyonMag

Jean-Pierre Vacher, directeur de TLM : “Trop tôt pour parler de plan social”

Jean-Pierre Vacher - LyonMag

Jean-Pierre Vacher, directeur de TLM, était l’invité ce vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

La chaîne lyonnaise vient de faire une demande de procédure de sauvegarde. La situation financière de TLM est-elle très difficile aujourd’hui ?
"Elle est un peu compliquée, reconnaît Jean-Pierre Vacher. Parce qu’on est confronté à la baisse du marché publicitaire. Comme l’ensemble des médias, TF1 a annoncé une baisse de ses recettes de 10%, M6 de 7%. Nous c’est de l’ordre de 12%. Donc dans une entreprise qui n’est pas une multinationale, c’est compliqué.
On a bien réorienté la chaîne depuis deux ans, depuis son changement d’actionnariat. On a développé de nouvelles recettes autour de tout ce qui est production et prestation audiovisuelle et ça marche bien. A TLM, on travaille avec beaucoup de collectivités locales mais je pense qu’on travaille moins que dans d’autres villes. Donc on aimerait avoir une implication plus grande des collectivités avec TLM."


Depuis l’appel lancé par TLM, des collectivités se sont manifestés selon son directeur : "Oui, il y a eu un certain nombre d’échanges effectivement. On travaille avec le Grand Lyon déjà, ca ne serait pas honnête de ma part de dire le contraire. On travaille avec la Ville, la Région, Villeurbanne, Bron, Saint-Priest, Caluire…"

Jean-Pierre Vacher réclame plus d’implication des collectivités. Mais ces dernières ont-elle un retour sur investissement à prendre de la publicité ?
"Aujourd’hui on est un média regardé par un habitant du Grand Lyon sur deux. On est présent sur l’ensemble des événements de l’agglomération."

Le tribunal de commerce examinera la demande mardi prochain. Jean-Pierre Vacher est plutôt confiant : "Je ne peux pas préjuger de la décision du tribunal mais je pense que le dossier qu’on a rempli se tient. On n’est pas en situation de faillite, j’insiste là-dessus. L’idée de la procédure de sauvegarde est de geler les dettes durant six mois. Dettes qui ne sont pas énormes non plus. Et de se donner de l’oxygène pour se réorganiser.
On ne peut pas encore parler de plan social et de suppressions de postes. Dans l’immédiat, on attend la décision du tribunal. Et si on obtient la procédure de sauvegarde, il y aura un administrateur judiciaire qui sera nommé et je serai amené à travailler avec lui. On réfléchira à la meilleure réorganisation possible pour TLM."


TLM compte 15 actionnaires (Alain Mérieux, Bruno Rousset, Gilles Moretton, Fernand Galula...). Mais Jean-Pierre Vacher ne sent aucune envie de départ. Même si certains ont appelé Jean-Michel Aulas à la rescousse.
"Je n’ai aucun souci pour en parler. Depuis 2010, depuis qu’on a repris la chaîne, on est allé voir l’OL qui était à l’initiative de l’autre offre de reprise. On leur a dit : "puisque dans un communiqué, vous avez annoncé que vous étiez prêt à regarder s’il y avait des synergies possibles, des partenariats...", et bien on leur a proposé ces partenariats dès la rentrée 2010. Alors effectivement des actionnaires, et je suis parfaitement au courant, ont proposé au début de l’été à Jean-Michel Aulas de regarder les synergies possibles. Il y a effectivement des choses à faire. Mais jusqu’à maintenant, c’est une fin de non-recevoir qui nous a été opposée. Si aujourd’hui JMA souhaite que OL TV et TLM travaillent ensemble, moi je n’y suis pas opposé. Mais en revanche, il n’est pas question de changer d’actionnariat. TLM n’est clairement pas à vendre !"



Tags : ça jazz à lyon | tlm |

Commentaires 6

Déposé le 24/11/2012 à 08h01   Depuis l'application iPhone Lyonmag  
Par tanks Citer

A titre de comparaison, la ville de Barcelone possède plusieurs chaines privées qui fonctionnent très bien, il est vrai que leur concept est jeune, dynamique et traite aussi bien l'information locale que régionale voir nationale. De plus ils ont une vrai chaine Tv avec des films, des jeux etc... Mais voilà c'est Barcelone et il existe dans cette ville une jeunesse et un dynamisme que l'on ne trouve pas a Lyon, Lyon sous ses aires de grande métropole, garde ce conservatisme, qui empêche la citée de s'émanciper et Lucien qui témoigne sur ce cite le démontre très bien en écrivant "si c'est Aulas je regarderai encore moins TLM"

Déposé le 23/11/2012 à 20h03  
Par Lionel Citer

TLM, repère de socialophile.

Déposé le 23/11/2012 à 18h57  
Par Lucien Citer

Depuis quelques années, cette chaine de télévision propose des "programmes" nuls de chez nuls !

Le traitement de l'information a toujours été dans le sens du pouvoir en place, mais depuis 2008 c'est de pire en pire !

Conclusion, je ne regarde plus cette chaine. Si M.Aulas la rachète, ça me donnera encore plus de raison de ne pas la regarder !

Déposé le 23/11/2012 à 18h41  
Par TéléNaze Citer

Plus de sous, moins de salariés, moins d'intérêt !!

Déposé le 23/11/2012 à 17h38  
Par Lilian Citer

TLM, j'aimais bien certains émissions comme Vie de Quartiers. Maintenant, ils se la jouent Grand Journal et je ne sais quoi. Ca a ni queue, ni tête. C'est pas la faute des journalistes et des animateurs, mais bien des gens à la tête de la machine.

Déposé le 23/11/2012 à 17h26  
Par SSX Citer

"Un Grand Lyonnais sur 2 regarde TLM" : la blague du jour signée Vacher !

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.