Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Pierre Garel - LyonMag.com

Pierre Garel des Restos du Cœur : “On a prévu une hausse de 5% dans le Rhône cet hiver”

Pierre Garel - LyonMag.com

Pierre Garel, le président des Restos du Cœur dans le Rhône, était l’invité ce lundi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Les Restos du Cœur lancent ce lundi leur 28e campagne hivernale. Combien de personnes se sont inscrites dans le Rhône pour bénéficier de l’aide cette année ? "Pour l’instant, nous sommes dans le stade des inscriptions du mois de novembre. Les gens s’inscrivent un peu tout le long de la campagne. L’année dernière on avait eu 27 000 personnes pendant l’hiver. On a eu près de 6000 personnes cet été, près de 50% de plus que d’habitude. Alors qu’est ce que ça donnera cet hiver ? Quand on lance la campagne, on n’aime pas trop donner des chiffres parce qu’on a peur de se tromper. On a prévu dans le Rhône une augmentation de 5% parce qu’on pense que les gens vont venir. Nous ferons un point mi-décembre".

Avec la crise qui se prolonge, le profil des bénéficiaires évolue encore. "Le pourcentage est encore faible mais les gens qui sont en fin de droit commencent à arriver. C’est cela qui risque de nous plomber un peu, si je peux me permettre l’expression". Ce sont en fait toutes les victimes collatérales des fermetures d’usine : "Absolument !  Ils viennent chez nous maintenant car ils n’ont plus rien dans leur frigo".

L’année dernière déjà, Pierre Garel s’était montré inquiet face au plan européen d’aide aux plus démunis. "S’ils ne signent pas, c’est plus de 20% de notre budget qui s’envole et si on compare au Rhône, c’est presque 400 000 repas de moins".

Comment fait-on pour devenir bénévole? "On a toujours besoin de bénévoles. Aujourd’hui on parle de compétences même si ça choque un peu. Nous cherchons des informaticiens, des chauffeurs de poids lourds et ça c’est plus difficile à trouver. Il suffit de se rendre sur le site rhône-restoducoeur.org".

Selon Pierre Garel, les donc ont augmenté au niveau national. "Cette année on a eu un don exceptionnel anonyme qui nous a un peu faussé les comptes puisqu’il faisait 7 millions d’euros. De plus au fur et à mesure que l’on a plus de bénéficiaires, les gens font le chèque qui va bien. On les remercie à chaque fois".

L’année dernière sur cette antenne Pierre Garel avait poussé un coup de gueule en disant que les Restos du Cœur du Rhône n’étaient pas assez aidés pour trouver des locaux. "On a trouvé un local pour le 7e arrondissement qu’on a loué nous-mêmes. Par contre à Perrache où nous sommes aujourd’hui, c’est vrai que c’est un gros problème car nous n’avons pas de locaux. On a juste un petit local de 125 m2 qui peut accueillir 500 familles et ça c’est beaucoup trop difficile. Il nous faut absolument 250/300 m2 le plus rapidement possible sur le 2e arrondissement".
Ces 25 centres des Restos du Cœur coûtent en loyer 155 000 euros chaque année. "On nous aide quand même car il y a des subventions qui arrivent. Mais c’est vrai qu’on est loin d’être aidé totalement", conclut Pierre Garel.



Tags : ça jazz à lyon | pierre garel | restos du coeur |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.