Législatives : l'UMP du Rhône s'est penchée sur le cas des dissidents

Législatives : l'UMP du Rhône s'est penchée sur le cas des dissidents
Gérard Vollory sera-t-il exclu ? - Photo LyonMag

Cinq procédures d'exclusion ou de suspension du parti étaient étudiées ce lundi matin à huis-clos.

Certains élus sont visés par ces procédures pour s'être présentés aux dernières législatives sans l'étiquette UMP. D'autres sont de simples adhérents du parti. Deux des cinq personnes impliquées ont tenu à s'expliquer devant la commission qui a réuni une trentaine de membres. Selon l'état major UMP, la décision les concernant leur sera communiquée sous huit jours. Rien ne filtrera d'ici là. Sont entre autres concernés Gérard Vollory, Anne-Claire Pech et Pascal Ronzière.
La Fédération UMP 69 précise que "malgré ce qui se passe à Paris, la machine continue à tourner au niveau départemental."

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
jm le 11/12/2012 à 07:01

Vollllory n'a rien à faire à l'UMP

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.