Changement de nom de l'UMP : qu'en pensent les élus du Rhône ?

Changement de nom de l'UMP : qu'en pensent les élus du Rhône ?
Nicolas Sarkozy et Nora Berra - LyonMag

C'était l'un des changements évoqués par Nicolas Sarkozy lors de son retour en politique.

L'UMP devrait changer de nom le 30 mai prochain lors du Congrès du parti au profit des Républicains Pour le premier vice-président du Département du Rhône, Renaud Pfeffer, "ce changement de nom, c'est un symbole. Cela entre dans une démarche de reconstruction, car le parti a trop souffert depuis 2012 avec la défaite et les divisions".
Pour d'autres, cela n'aurait pas dû faire partie des priorités. C'est le cas de Yann Compan, secrétaire département adjoint de l'UMP : "Je ne me serais pas attelé au changement de nom. Surtout que l'UMP ça fonctionnait bien. L'UMP, c'était déjà l'union, ça nous a permis de remporter de belles batailles, comme les départementales et les municipales..."

Quoiqu'il en soit, le nouveau nom semble arrêté. L'UMP nouvelle version devrait s'appeler "Les Républicains". L'objectif pour Nicolas Sarkozy, c'est de transcender les clivages partisans, et de permettre à tous les électeurs de se retrouver dans cette entité. Ce qui laisse sceptique Yann Compan : "On est tous des Républicains, donc si ça peut permettre de rassembler : pourquoi pas... Mais ce n'était pas prioritaire. L'important c'est de se tourner vers les Français, d'arrêter de parler de nous et de parler aux Français, du chômage, de la mondialisation...".
Pour Renaud Pfeffer, en revanche, ce nouveau nom "est plutôt classe" : "En tant que militant, je trouve que c'est un magnifique symbole. Ça nous engage au moment où les valeurs de la République sont à terre. Les Républicains, c'est plus qu'un nom, c'est des valeurs, un peuple, c'est tout un pays".
Même analyse du côté de Nora Berra. La conseillère municipale de Lyon "trouve le concept intéressant". "La République c'est ce qui fait le socle pour la cohésion de notre nation, où personne ne peut se sentir exclu ou oublié. Pour un parti c'est donc une manière d'incarner les hommes et les femmes et d'en finir avec les acronymes qui ne veulent plus rien dire".

La fin de l'UMPS, un raisonnement déjà avancé par Laurent Wauquiez, le candidat UMP pour les élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes. Lui y voit un moyen de "casser cet argument brandi sans relâche par le Front national".

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
M9 le 17/04/2015 à 16:07

MOI JE SUIS POUR LA RAIE PUBLIQUE

Signaler Répondre

avatar
loly le 16/04/2015 à 15:47

Il faut toujours ce méfier du nom, en générale il contient le centre de l'arnaque, comme République Démocratique d'Allemagne.

Signaler Répondre

avatar
Emmanuel. le 16/04/2015 à 15:35

Quelque soit le nom retenu, entre "menteurs-profiteurs-voleurs" de gauche et "sans aucune conviction" de droite
l'abstention a de beaux jours devant elle.

Signaler Répondre

avatar
Robert le 16/04/2015 à 14:46

Les ripoublicains, cela leur va très bien...

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 16/04/2015 à 14:01
Nostromo a écrit le 16/04/2015 à 13h20

Hum... comme les socialistes sont grillés aussi, qu'est ce qu'il nous reste ?
J'ai peur de ta réponse

L'application de la parité à la Présidentielle. Celle si chère aux socialistes!

Comme il n'y a qu'une femme présidentiable aujourd'hui... suivez mon regard!

Signaler Répondre

avatar
Nostromo le 16/04/2015 à 13:20
MAN a écrit le 16/04/2015 à 13h04

les français ne sont pas dupes.
ce parti est grillé j'espère.

Hum... comme les socialistes sont grillés aussi, qu'est ce qu'il nous reste ?
J'ai peur de ta réponse

Signaler Répondre

avatar
enerver le 16/04/2015 à 13:18

Changer de nom pour remettre les mêmes guignols

Signaler Répondre

avatar
MAN le 16/04/2015 à 13:04

les français ne sont pas dupes.
ce parti est grillé j'espère.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 16/04/2015 à 11:40

Et pour Paul Bismuth qui veut revenir aux affaires... c'est pour quand le " mandat d'arrêt publique " ?

Signaler Répondre

avatar
PDG le 16/04/2015 à 10:51

Je proposerais bien le PDG, le Parti Des Girouettes .

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.