Un vol Lyon-Limoges annulé pour défaut de passagers

Un vol Lyon-Limoges annulé pour défaut de passagers

A partir de combien de voyageurs un Lyon-Limoges est-il rentable ?

Plus de deux apparemment. Mercredi soir, le vol qui devait relier les deux villes a été purement et simplement annulé...deux heures avant le décollage. Air France a prétexté un problème technique. Mais officieusement la raison serait toute autre : seuls deux billets auraient été achetés. Les passagers, prévenus par SMS, se sont donc vus proposer une nuit dans un hôtel et une place dans un avion le lendemain. Après négociations au guichet de la compagnie à l'aéroport Saint-Exupéry, les voyageurs ont pu embarquer à destination de Poitiers, avant de rejoindre Limoges en taxi. Une course tout de même facturée 365 euros, soit 730 euros au total.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
romain blachier le 01/02/2013 à 16:36
XavierPN a écrit le 31/01/2013 à 17h55

C'est le cruel dilemme des lignes non rentables... Faut-il les fermer, au risque d'enclaver une région, faut-il réduire les fréquences - et donc dire adieu à la flexibilité ?

Si cette ligne est effectivement régulièrement le fruit d'annulations de vol pour cause de manque de passagers, il y a fort à croire que ce sera la prochaine liaison intérieure à sauter.

Reste maintenant à Air France à se poser la question : l'avion est-il vide parce qu'il ne répond à aucun besoin, ou est-il vide parce qu'à 540 € l'A/R, le voyageur a l'impression d'être plutôt un pigeon qu'autre chose ?

L'augmentation des tarifs et le yield management ne peuvent pas justifier des tarifs à ce prix-là, et Air France devrait agir sur ces petites lignes pour leur offrir une seconde chance !

bonne question...le prix des vols intérieurs est un vrai fléau

Signaler Répondre

avatar
XavierPN le 31/01/2013 à 17:55

C'est le cruel dilemme des lignes non rentables... Faut-il les fermer, au risque d'enclaver une région, faut-il réduire les fréquences - et donc dire adieu à la flexibilité ?

Si cette ligne est effectivement régulièrement le fruit d'annulations de vol pour cause de manque de passagers, il y a fort à croire que ce sera la prochaine liaison intérieure à sauter.

Reste maintenant à Air France à se poser la question : l'avion est-il vide parce qu'il ne répond à aucun besoin, ou est-il vide parce qu'à 540 € l'A/R, le voyageur a l'impression d'être plutôt un pigeon qu'autre chose ?

L'augmentation des tarifs et le yield management ne peuvent pas justifier des tarifs à ce prix-là, et Air France devrait agir sur ces petites lignes pour leur offrir une seconde chance !

Signaler Répondre

avatar
GG le 31/01/2013 à 15:41

cela arrive très fréquemment sur cette ligne.

L'année dernière, un vol du matin a été annulé 10 minutes avant le décollage ... après l'enregistrement des quelques passagers !

Cela fait mal à 540 Euros l'aller-retour !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.