Un quatrième suspect interpellé dans l'affaire du trafic de voitures entre Lyon et l'Algérie

Un quatrième suspect interpellé dans l'affaire du trafic de voitures entre Lyon et l'Algérie

Ce dernier a été présenté vendredi au parquet de Lyon.

Il est soupçonné de faire partie d'un trafic de voitures volées dont la plaque tournante se trouvait à Lyon. Ses empreintes ont été retrouvés sur plusieurs véhicules qui partaient ensuite direction l'Algérie. Le 16 novembre dernier, trois hommes avaient déjà été arrêtés dans le cadre de cette affaire.

X
1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
Robert le 02/02/2013 à 13:20

Démantèlement d'un trafic de voitures volées à Lyon ? Bravo et félicitations aux policiers !

Et Les trafics de voitures à Villeurbanne sont démantelés quand ?

Le quartier de la perralière est envahie par des centaines de voitures de toutes provenances, plaquées ou non...
Elles partent de temps en temps et de nuit sur des portes voitures !

La police et la mairie ont été saisis par les riverains excédés. Mais depuis 4 ans que cela dure, rien n'est fait stopper ces magouilles !

Dans un hangar situé rue du premier mars 1943, des dizaines de box sont remplis de milliers de pièces détachées !
Il n'y a pourtant pas d'autorisation légale pour l'exploitation d'une casse de voitures !

Non vraiment, avec ce laxisme organisé les délinquants ont de beaux jours devant eux.
Les citoyens lambda, sont juste bon à payer les impôts locaux et fermer leurs gueules.

Vivement 2014, pour mettre un coup de pieds électoral a ces élus incompétents.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.