Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Marie-Claude Bourboul - LyonMag

Marie-Claude Bourboul de l’EFS Rhône-Alpes : “Les dons de sang ont baissé de 6,5%”

Marie-Claude Bourboul - LyonMag

Marie-Claude Bourboul, médecin responsable du département Collecte de l’Etablissement du sang Rhône-Alpes, était l'invitée ce vendredi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

L’EFS lance actuellement un appel aux dons de sang car les stocks baissent actuellement.
"Traditionnellement, les stocks ne sont jamais très bons en début d’année. Mais en 2013, il y a eu un impact très fort de la grippe. Les intempéries nous ont gênés également quelques jours mais la grippe est numéro 1."

Dans quelles mesures les dons de sang ont-ils baissés ?
"On a vu ces dernières semaines une baisse d’environ 6,5% de la fréquentation de nos collectes. On a également eu la semaine passée un très fort impact sur les donneurs de plasma et de plaquettes parce que soit ils étaient malades, soit ils venaient d’être malades.
On a une base de donneurs et ils sont très souvent sollicités. Et quand il y a des épidémies, on voit que ça se ressent sur nos collectes, il y a une baisse de fréquentation."


Combien de dons par jour faut-il en Rhône-Alpes ?
"Il faut environ 1000 dons par jour pour que le stock se maintienne à 14 jours d’avance. Donc maintenant il faut qu’on comble notre retard. On sollicite donc de manière plus soutenue nos donneurs habituels et on fait appel aux médias pour faire venir des donneurs qui nous ont oubliés ou des nouveaux donneurs."

Quelle est la marche à suivre si un donneur novice souhaite franchir le pas ?
"Il y a une cabine fixe et des collectes mobiles à Lyon. Il suffit de faire le numéro vert 0800 109 900 où l’on vous indiquera la collecte la plus proche de chez vous. Il suffit ensuite de s’y rendre avec une pièce d’identité et d’être bien hydraté.
Il faut bien sûr avoir plus de 18 ans et moins de 70 ans, être en bonne santé et avoir mangé."


Lorsqu’un donneur se rend quelques jours après le don qu’il est malade, que doit-il faire ?
"Chaque donneur est informé qu’il peut toujours nous prévenir si jamais il a un effet indésirable à la suite du don ou une pathologie qui n’était pas prévisible. Il peut nous arriver selon ce qu’on nous dit de détruire la poche ou de la mettre dans un circuit de produit non thérapeutique."

Les Rhônalpins sont-ils de bons donneurs ?
"Effectivement, c’est un bon élève en matière de prélèvement. En Rhône-Alpes, nous ne sommes pas loin des 300 000 dons annuels."

Malgré les besoins, certaines populations comme les homosexuels restent privés de prélèvements.
"Marisol Touraine vient de se prononcer et pour le moment, c’est encore une exclusion des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes.
Moi je me conforme à la règlementation étiquetée par le ministère de la Santé. Je sais bien qu’entre la réglementation et la vie au quotidien, il y a quelques fois une petite distance mais bon… actuellement l’EFS se range aux directives ministérielles. C’est un principe de précaution basé sur des données virologiques de veille sanitaire."


Avec l’avancée de la médecine, on peut s’étonner que de l’hémoglobine de synthèse n’ait pas encore vu le jour pour remplacer le don du sang.
"Il y a des recherches, l’hémoglobine de synthèse, il y en a eu. Mais ça n’était pas satisfaisant. Actuellement, les recherches vont plutôt dans le sens de la fabrication de globules rouges à partir d’une cellule souche. Il y a eu des recherches intéressantes avec les travaux de Luc Douay mais actuellement on n’en est pas à la fabrication dite industrielle. Je pense qu’on peut passer une décennie sans avancées probables."



Tags : ça jazz à lyon | don de sang |

Commentaires 4

Déposé le 12/02/2014 à 17h50  
Par Jacquie Citer

..En effet, c' est bien un acte citoyen que de donner "un peu de soi, pour sauver des Vies", si l' on a la chance de pouvoir le faire.Si l'on ne peut pas être Donneur, on transmet alors ce message, on explique, on incite;Le nouveau site de Perrache peut vous convenir, ou toutes ces collectes mobiles..Je donne ce truc si l' on travaille:c' est bien sur des demi-journées de congés, que j' ai donné ces soixante dons de Plaquettes, en dix ans.Si! Pour sauver des Vies, je vous dis!Et l' EFS, aimable,compétent!

Déposé le 08/02/2013 à 10h33  
Par Lyonnais du 3 Citer

L'hôtel-Dieu a été fermé pour rénovation… de « luxe ».
Mais pour les dons du sang, aucun lieu de remplacement n’aura été prévu en centre ville.

A titre personnel, j’avais l’habitude de donner 4 à 5 fois par an à l’Hôtel-Dieu. A chaque fois, je devais m’arranger avec un collègue de travail pour m’y rendre vu les horaires d’ouverture proposés (l’état d’accès était presque insalubre et les indications pour s’y totalement invisibles pour non-initié).
Depuis la fermeture à l’Hôtel-Dieu, mes dons se limitent à un par an (à la Bourse en avril avec le Rotary).

C’est un acte citoyen que de donner son sang quand on a la chance de pouvoir le faire d’un point de vue santé et règlementaire…
Mais à Lyon, cela devient presque un acte de bravoure, tant les infrastructures sont limitées (bus itinérants et manifestation en avril)…

Il ne faut pas s’étonner dès lors, d’une baisse des dons, et je rejoins absolument l’analyse faite par EVA2LYON.

Déposé le 08/02/2013 à 10h08  
Par Pas étonnant Citer

Tant qu'il y aura des discriminations....

Déposé le 08/02/2013 à 09h11  
Par EVA2LYON Citer

aller à gerland pour donner son sang, n'est toujours facile. Pourquoi avoir fermé l'hôtel Dieu ???
les horaires de gerland ne sont pas compatibles avec des horaires d'actif.
Quand au questionnaire et à l'entretien avec le medecin aimable comme une porte de prison il faut que ça cesse.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.