Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Un panorama suprenant depuis les jardins de Perrache - LyonMag.com

La mairie veut rendre les jardins méconnus de Perrache aux Lyonnais

Un panorama suprenant depuis les jardins de Perrache - LyonMag.com

Des jardins suspendus au-dessus de la gare de Perrache.

Le jardins de Perrache - LyonMag.comLe jardins de Perrache - LyonMag.com
Oui l’affirmation en étonne plus d’un. Les Lyonnais, qu’ils soient d’origine ou d’adoption sont peu nombreux à connaître l’emplacement de ce carré de verdure. Il faut dire que les indications pour s’y rendre sont rares. Un petit logo apposé sur quelques rares panneaux signalent les jardins, mais mieux vaut avoir l’œil.
Les jardins se trouvent sur le toit de l’échangeur de la gare de Perrache, côté métro et tramways. En réalité il y en a même deux, un côté Rhône et un côté Saône. La première impression n’est pas des plus positives. Dalles défraichies, bassins vides à la peinture qui s’écaille et quelques SDF y trouvent également parfois refuge la journée. Il est vrai que le mois de mars n’est en général pas la meilleure saison pour apprécier les jardins. Mais personne à l’horizon ce matin. Ah si, un homme sur un banc qui tue le temps comme il le peut et, un peu plus loin, deux jeunes femmes en pause cigarette. La présence de nombreux mégots par terre témoignent en effet du passage régulier de fumeurs invétérés. Lorsque le temps le permet, les jardins attirent plus de monde à midi. Les employés des alentours s’y trouvent alors pour manger leur sandwich.
Le panorama sur la ville est surprenant. Sans la dominer, les jardins offrent une vue en hauteur plutôt dépaysante. La proximité du tunnel de Fourvière et ses bruits de circulation ramènent toutefois bien vite le promeneur à la réalité.

Bien que peu connus, les jardins ne sont pas pour autant laissés l’abandon. Plusieurs associations viennent ici ratisser, bêcher, planter. C’est notamment le cas de l’association des jardins suspendus de Perrache. Créée en novembre 2010, elle regroupe aujourd’hui une trentaine d’adhérents. "A la base on a un projet de jardinage collectif sur environ 200m², explique Cédric Chardon, architecte-paysagiste de l’association. Notre objectif est de faire revivre cet espace public d’une façon particulière". Une volonté partagée par la mairie du 2e arrondissement. "On travaille en collaboration avec les associations, explique Bernard Maret du service des Espaces Verts. On s’occupe des parties qu’elles n’investissent pas et on veille à ce que les autres soient présentables et compréhensibles pour les visiteurs. On est poussé par la mairie pour mettre en valeur ce site et qu’il soit à nouveau investit par les Lyonnais".
Les membres de l’association "Les jardins suspendus de Perrache" se regroupent environ une fois par mois lors de séances de jardinage collectives. Pour les plus motivés d’entre eux, une vingtaine de parcelles dites personnalisables sont disponibles. Toutes sortes de légumes peuvent y être cultivées, mais aussi des herbes aromatiques ou des fleurs. "Les jardins se trouvent sur un toit, c’est une contrainte car il faut se limiter en outillage. Mais ça permet aussi d’inventer de nouvelles techniques, du jardinage d’ascenseur en quelque sorte, s’amuse Cédric Chardon. C’est aussi une qualité, peu de gens connaissent ces terrasses, c’est un peu comme un jardin secret".
L’association ne compte pas se limiter au jardinage. "C’est seulement une première étape pour montrer notre sérieux à la Ville. On aimerait ensuite faire revivre les terrasses avec tout un tas d’activités culturelles". En attendant, il est encore possible d’adhérer à l’association.



Tags : jardins de Perrache | gare |

Commentaires 6

Déposé le 10/03/2013 à 11h23  
Par totot Citer

ces jardins, c'est le palais de la seringue .Il vaut mieux tout raser

Déposé le 10/03/2013 à 09h26  
Par Francoise Humbert Citer

Vous dites de faire revivre cet espace mais faut il qu'il ait djà vécu.
Le paysage est certainement très intéressant surtout pour prendre des photos des bouchons alentours.

Déposé le 10/03/2013 à 03h15  
Par ARALY Citer

C'est vrai que l'air y est si pur...

https://www.facebook.com/araly02

Déposé le 09/03/2013 à 22h01  
Par Aïcha Citer

Ce serait bien de revoir le site Perrache , au niveau du tunnel entre les Archives et le jardin Carnot , puis entre le jardin Carnot et les arrêts du tram .. en direction de la brasserie Georges.C'est vraiment lugubre...et illustre très mal la jonction entre le beau quartier moderne de la Confluence et le quartier bourgeois d'Ampère ...je comprends qu'on ait pas envie de s'y balader..

Déposé le 09/03/2013 à 18h51  
Par adele inquance Citer

bonjour la fréquentation y a des clients pas très net là

Déposé le 09/03/2013 à 15h41  
Par Dieze Citer

Jardins méconnus, ou simplement connus mais pas fréquentés. Il faut dire ce qui est, je n'y vais pour une bonne et simple raison: c'est glauque.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.