Fraudes : 15 millions d’euros détectés dans le Rhône en 2012

Fraudes : 15 millions d’euros détectés dans le Rhône en 2012
Marc Cimamonti, Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts et Olivier Etienne - LyonMag.com

"Malgré leur imagination, les mailles du filet se resserrent autour des fraudeurs", ironise Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts, le préfet délégué pour la défense et la sécurité.

Il présidait vendredi matin la réunion plénière du comité opérationnel départemental de lutte anti-fraude (Codaf), afin de présenter le bilan de l’année écoulée.
Créé en 2010, le Codaf réunit les services de l’Etat et les organismes locaux de protection sociale afin de définir une stratégie pour lutter contre la fraude. Une ambition renforcée par ces temps de crise, où la fraude devient un enjeu économique importante. Dans le cadre du Codaf, "les contrôles sont effectués par un ensemble de service permettant ainsi de détecter tous les champs de la fraude et une perméabilité de l’information", explique Jean-Pierre Cazenave-Lacrouts.

Le premier bilan semble plutôt positif. Quinze millions d’euros de fraudes ont été détectés cette année, contre huit en 2011. Des infractions principalement recensées à l’Urssaf, avec plus de neuf millions d’euros de redressements notifiés en 2012. Il s’agit surtout de défauts de déclaration ou de minorations de déclarations. La fraude aux prestations sociales et au travail illégal occupent aussi particulièrement les agents.

Pas plus de fraudes mais une meilleure détection

La circulation de l’information entre les différents organismes permettrait  ainsi "un meilleur ciblage de la fraude et donc une action plus efficace", précise le préfet délégué à la sécurité. Une constatation partagée par les différents les organismes sociaux. "Je ne peux pas dire qu’il y a une augmentation de la fraude, mais il y a une meilleure détection", précise Marc Cimamonti, procureur de la République de Lyon.
Les chiffres semblent en effet le confirmer. Trois millions d’euros de fraudes détectés à la caisse primaire d’assurance maladie, contre 300 000 euros en 2010. Même son de cloche à la caisse d’allocations familiales où le montant des fraudes détectées a doublé en deux ans.
En 2013, ce sont notamment les travaux publics, les travaux saisonniers mais aussi le spectacle vivant qui concentreront l’action du Codaf.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pauvre france le 24/03/2013 à 11:42

il faut intensifier les contrôles si vous n'avez rien à vous reprocher il n'y a pas de problème

Signaler Répondre

avatar
joyeuse42 le 24/03/2013 à 08:12

un tuyau: voir les femmes pratiquantes avec 6 ou 7 enfants qui accouche tous les 10 mois qui déclare à la caf vivre seule

Signaler Répondre

avatar
fafiotte le 24/03/2013 à 04:50

on dirait des inquisiteurs de la pire époque
profils sinistres.
qu'ils aillent fourrer leur nez dans les réseaux financiers et faire leur travail!

Signaler Répondre

avatar
éboueur le 22/03/2013 à 17:24

et le cumul des mandats aussi

Signaler Répondre

avatar
A méditer le 22/03/2013 à 15:29

Et la fraude de l'état ; est elle contrôlée aussi ???

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.