Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Marc Cimamonti, lors d'un point-presse à Marseille - Photo DR

Le nouveau procureur de la République de Lyon attend “vigilance et rigueur”

Marc Cimamonti, lors d'un point-presse à Marseille - Photo DR

Dans la lignée de Marc Désert, son prédécesseur, Marc Cimamonti souhaite instaurer un climat de confiance très strict dans le monde judiciaire lyonnais.

Le nouveau procureur de la République de Lyon a pris ces fonctions il y a seulement quelques jours, dans son grand bureau au 5e étage du Nouveau Palais de Justice, dans le 3e arrondissement. Désigné déjà depuis la mi-janvier, en remplacement de Marc Désert (promu à Bastia en tant que de procureur général), Marc Cimamonti n’a pourtant été présenté que le 2 mars à toute la juridiction lyonnaise, en raison d’un souci d’emploi du temps. "Je tiens d’abord à m’excuser", a d’ailleurs martelé le nouveau responsable du Parquet de Lyon, avant d’entamer un propos plutôt "engagé", selon l’analyse de Pierre-André Breton, le président du Tribunal de Grande Instance de Lyon. "J’entends mettre exactement mes pas dans ceux de Marc Désert", insiste aussi Marc Cimamonti, en dévoilant les 4 axes principaux de son mandat : vigilance, écoute, dynamisme et équipe. "En matière de justice, je ne crois pas en un fonctionnement isolé, autarcique", explique aussi l’ancien procureur de la République de Toulon et Marseille, et qui s’est spécialisé dans les dossiers financiers mais aussi criminels et de grand banditisme. "Et je souhaite aussi de la vigilance et de la rigueur dans la direction de la Police Judiciaire. Je sais que l’affaire Neyret a marqué cette région", commente aussi celui qui retrouve de vieilles connaissances à Lyon. Car c’est bien toute une équipe judiciaire et policière ayant déjà travaillé ensemble qui a pris ses fonctions ces derniers mois : le président de la Cour d’Appel de Lyon, Jacques Beaume, le directeur de la PJ de Lyon, Françis Choukroun et son adjointe, Nathalie Tallevast, ont tous collaboré au moins une fois avec le procureur lyonnais. Peut-être une volonté parisienne de remettre un peu d’ordre dans un système lyonnais qui doit aujourd’hui tourner définitivement l'une de ses pages.



Tags : procureur | procureur de la république de lyon | marc cimamonti | marc désert | justice |

Commentaires 6

Déposé le 02/08/2017 à 05h03  
Par yayafaye1986@hotmail.fr Citer

Déposé le 08/10/2016 à 13h00  
Par picasso Citer

déjà fait sur picasso

Déposé le 08/10/2016 à 12h58  
Par picasso Citer

MR LE PROCUREUR,jai fuit mon domicile moi et mes enfants en tant que proprietaire,jai deposer plusieur plainte contre mon marie et sa famille et autre pour menaces et represaille et violence,je suis en cours de divorce et jai pris une avocate sur lyon et a la suit une educatrice pour mes enfants dont tout ce qui c est passer avec leurs père ont été observateur et eut le martyre de sa part que se soit scolaire et autre,jai fuit notre domicile depuis que mon marie a eut sa carte de sejour en fevrier2014 sans rien prendre avec nous,mon marie depuis a une maitresse et la justice et de son coté car il a les moyen de payer les avocat et autre avec aide de sa maitresse,tout ce que j ai fait les plaintes ne sont pas prise en compte que se soit envers avocate des enfants et expertise medicale qui dit que je suis folle et que cest que mensonges et maintenant jai apris quont menlever mes enfants pour les placer en famille dacceuil alors que mon marie si il fait tout sa et fait tout pour enlever mes enfants sachant que jai 2 bebe decedé a cause de lui,il et lui et sa famille dans le trafique de drogue et autre,et na pas un casier judiciare vierge au maroc et France,ou et la justice

Déposé le 19/03/2016 à 00h45  
Par onporteraitplainte Citer

S'il vous plait comment publier un appel à témoins ?

Déposé le 10/05/2015 à 18h27  
Par bencassidi Citer

je suis victime depuis deux ans des incivilités de ma voisine ,et des menaces de mort ,par des trafiquants de drogues ,dans mon immeuble ,j ai déposer plainte ,j ai fait une man courante ,j ai contacter tous les résponsable locaux aucune réponse a ce jour,je suis handicapé a plus de 80/pour cents ,j ai contacté les résponsable de l opacs ,je vie avec la peur aux ventre ,la seule que j ai constater ,l assistante sociale de l opacs a contacter mon médecin traitant pour lui demander que je césse de me plaindre ,je vous pri de me donner conseil merci

Déposé le 17/03/2015 à 22h00  
Par aériux Citer

J'ai été agressée physiquement, j'ai porté plainte mais M. le Procureur de la République l'a rejeté au motif suivant : "la victime par son comportement s'est rendue coupable de l'infraction dont elle se plaint". Incompréhension pour moi.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.