Plus de 200 motards en colère ont défilé dans le Grand Lyon mardi

Plus de 200 motards en colère ont défilé dans le Grand Lyon mardi
LyonMag

Le rendez-vous était fixé à 19h place Bellecour.

La fédération rhodanienne des Motards en Colère souhaitait dénoncer l'utilité des radars pédagogiques en amont des radars fixes, une mesure coûteuse et inefficace selon eux. Ils souhaitent par ailleurs le retour des panneaux annonciateurs métalliques, comme l'a promis le gouvernement le 13 février dernier.
Comme prévu, le cortège composé de 230 motos est parti en direction de Villeurbanne, occasionnant des kilomètres de bouchons en centre-ville puis sur les grands axes de l'Ouest lyonnais. Ils ont ensuite marqué un temps d'arrêt devant quatre radars pédagogiques pour tracer un symbole au sol.
Une fois leur périple dans le Grand Lyon effectué, les motards ont opéré un retour place Bellecour pour se disperser.

X
3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Max69 le 17/04/2013 à 12:43

De plus la plupart du temps il ne fonctionnent que par beau temps car alimentés en solaire....
Par exemple ceux de meyzieu et chassieu sont 80% du temps en panne ou indiquent des vitesse erronées...

Signaler Répondre

avatar
Chim le 17/04/2013 à 10:40

Car coûteux a installer a entretenir et puis aussi souvent fonctionnent mal ou pas du tout... Puis on tendance être installer partout et l'utilité reste maigre. Les panneau fixe coûte peut il y a pas besoin d'entretient un ti coup de polish de temps en temps et sont mis pas trop loin et pas trop pret des radar fixe qui évite au conducteur de PILER devant le radar a sa vue et de créer des accidents (c'est vu de nombreuse fois)

Signaler Répondre

avatar
marc le 16/04/2013 à 21:14

pourquoi ils sont contre?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.