Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - DR

Grève des facteurs du 8e arrondissement de Lyon : syndicat et direction se renvoient la balle

Photo d'illustration - DR

Les facteurs du 8e arrondissement lyonnais entament leur quatrième semaine de grève.

Protestant contre la suppression de deux postes dans leur office, un syndicat accuse la direction de pratiques illégales pour camoufler leur mouvement, qu’ils entendent accélérer prochainement.

"Cela fait 23 jours que ça dure. Les facteurs ont en marre. La direction reste bloquée, ça n’avance pas." La réaction de Frédéric Poncet, du syndicat SUD, résume assez bien le sentiment qui anime les facteurs du 8e arrondissement de Lyon.

En grève depuis le 2 avril, les agents postaux sont frustrés. En cause : l’annonce de la suppression de deux emplois dans le bureau de Poste du sud-lyonnais. Des licenciements qui entraîneraient une hausse du temps de travail puisque les facteurs restants devront assurer les tournées des postes laissés vacants. "Une tournée plus longue dans un temps plus court, voilà ce que veut nous faire vivre la Poste, soupire le délégué départemental du syndicat Solidaires Unitaires Démocratiques.

Aucun accord en vue

Au total, 32 des 54 agents postaux sont en grève indique le syndicat, ce qui représente 60% du personnel (selon la direction de la Poste, 66% des postiers travaillaient). Une mobilisation qui a impacté, à de moindres mesures, quelques arrondissements voisins. "Pendant un ou deux jours, quelques autres bureaux nous ont soutenu, mais ça n’a malheureusement pas pris", regrette le syndicaliste. D’autant plus que la direction ne veut rien entendre. "On lui a proposé de ne supprimer qu’une seule tournée, en faisant un sacrifice important, mais elle a de suite rejeté notre compromis sous prétexte que cela remettait en cause sa politique."
 
Des quartiers chics privilégiés par la desserte du courrier ?

Depuis lundi, la grève a changé de dimension. Les facteurs protestataires privilégient dorénavant l’action aux négociations avec les risques que cela engendre. "Ça peut aller jusqu’à des actions de blocage de courrier", prévient Frédéric Poncet. D’autant plus que le syndicat SUD dénonce des pratiques illégales de la part de la Poste : "Pour remplacer les grévistes, la direction a embauché des intérimaires pour assurer la distribution du courrier. Ils sont là pour dégoûter les agents de la grève et pour les punir." Faux répond la direction départementale, "ils n’ont pas pour mission de remplacer les grévistes à leur poste de travail et n’exercent donc pas les mêmes activités que ceux-ci".

Des quartiers "huppés" seraient également favorisés lors de la distribution partielle du courrier. "La Poste prend les noms individuellement des personnes et met le courrier tant bien que mal dans leurs boîtes aux lettres. Elle privilégie les grosses entreprises et les quartiers où il y a de l’argent, comme Montplaisir, alors que des quartiers comme Mermoz ou le Boulevard des Etats sont totalement dépourvus", accuse le syndicaliste.
Du côté de la direction, on se défend : "Les facteurs non-grévistes continuent à réaliser leur tournée de distribution habituelle, ce qui représente un service normal rendu à plus d’1 tiers des clients de l’arrondissement. Pour les deux autres tiers des clients, le dispositif exceptionnel de continuité d’activité du service public permet de couvrir environ 1 jour sur 2 toutes les autres zones de distribution de l’arrondissement, selon les modalités différentes du service normal".
Pourtant, même usés, les facteurs du 8e continuent de rester soudés autour du piquet de grève. La ferveur qui anime leur motivation est intacte. Frédéric Poncet, à l’image d’une Frigide Barjot à casquette bleue et jaune, le promet : "On ne lâchera rien".



Tags : poste |

Commentaires 12

Déposé le 27/04/2013 à 19h02  
Par RAS LE BOL Citer

MAT a écrit le 26/04/2013 à 20h49

vous ne connaissez pas leur travail, c'est un métier , cela n'est pas facile, c'est minimum 400 clients par FACTEUR, le courrier doit être trié au préalable

peut m importe leur travail mon fils attend du courrier pour acceder a une ecole supérieur l année prochaine avec leur greve il ne se rendent pas compte des conséquences sur les usagers ils ont pris le droit de faire gréve et nous ont demande le droit de nous distribuer notre courriers il n ont qu un trouver un autre moyen pour manifester leur mécontentement s il ne sont pas content il n on qu un laisser leurs travails a d autres ils y a des gens qui n ont rien pour vivre et il font avec en avalant leurs misére désolé je ne soutiendrais pas cette GREVE

Déposé le 26/04/2013 à 20h49  
Par MAT Citer

ras le bol a écrit le 26/04/2013 à 10h35

je ne recois plus mon courrier depuis presque 3 semaine il y en a marre qui va payer les consequences des courriers non traités a temps ils ont le droit de faire greve mais aucun droit de retenir nos courriers en otage. IL Y EN A MARRE le droit en france est a sens unique LES BOURROS ET LES OTAGES

vous ne connaissez pas leur travail, c'est un métier , cela n'est pas facile, c'est minimum 400 clients par FACTEUR, le courrier doit être trié au préalable

Déposé le 26/04/2013 à 20h42  
Par lol Citer

eser01@hotmail.com a écrit le 25/04/2013 à 06h08

CQFD, si le service se dégrade c'est qu'il ne peut plus être assuré dans les meilleures conditions possibles; tant pour les usagers que pour les employés !

D'accord avec vous

Déposé le 26/04/2013 à 20h38  
Par nini Citer

A suivre a écrit le 24/04/2013 à 19h01

Je ne connais pas le contexte.
mais mon fils était facteur pendant toutes ses vacances scolaires et pendant quelques années.
J'ai vu et entendu des choses assez marrantes,
je me souviens un hiver neigeux ou j'ai été obligé de l’emmener au boulot car trop de neige et pas de bus, et là surprise, il était seul, tous les "facteurs" étaient absents, trop de neige; moi j'ai pu rouler sans souci dans Lyon.
Il était seul avec son chef.
Je veux juste dire, que parfois il faut faire attention aux revendications qui sont demandées par certains syndicats...

Votre récit ne fais pas part d'une généralité !! sachez le !

Déposé le 26/04/2013 à 18h15  
Par nathalie Citer

il y en a assez de cette grève on se fiche des usagers qui attendent du courrier important notamment des dossiers pour les écoles privées de leurs enfants, ce n'est pas normal d'en subir le conséquences. La poste devrait mettre un service minimal.

Déposé le 26/04/2013 à 10h35  
Par ras le bol Citer

je ne recois plus mon courrier depuis presque 3 semaine il y en a marre qui va payer les consequences des courriers non traités a temps ils ont le droit de faire greve mais aucun droit de retenir nos courriers en otage. IL Y EN A MARRE le droit en france est a sens unique LES BOURROS ET LES OTAGES

Déposé le 25/04/2013 à 06h08  
Par eser01@hotmail.com Citer

CQFD, si le service se dégrade c'est qu'il ne peut plus être assuré dans les meilleures conditions possibles; tant pour les usagers que pour les employés !

Déposé le 25/04/2013 à 00h50  
Par gysmo Citer

Comme tout le monde je suis usagé de la poste, comme tout le monde j’attends des courriers importants, mais comme beaucoup de gens j'aimerais bien que les personnes qui acheminent le courrier dans ma boite au lettre travail dans de bonne conditions. Si pour ça en se moment je dois ne pas avoir mon courrier tout les jours alors tant pis.
Les gens qui font grève ne le font pas pour embêter les usagers mais pour mettre la pression à leurs direction.
Merci à ces gens là de continuer à ce battre pour ne pas qu'on saccage la qualité des emplois.
Merci et continuez, c'est à la direction de plier pas à vous.

Déposé le 24/04/2013 à 19h28  
Par max404 Citer

Je ne crois pas que la meteo fasse parti de leurs revendication..j'espère que votre fils à trouvé du travaille car ils se battent pour sauvegarder les emplois sur leur centre ...

Déposé le 24/04/2013 à 19h16  
Par voireuil Citer

Après le mariage pour tous, ils vont voter le ping-pong pour tous!

Déposé le 24/04/2013 à 19h05  
Par MARE DE MARE Citer

La poste devrait être obligée d'avoir un SERVICE MINIMAL" ; certains clients attendent des documents importants.
Les timbres sont de plus en plus chers, le service est moins bien qu'avant.
Les facteurs ne montent plus dans les appartements pour les recommandés. Moins de service,
Et en plus on prend les CLIENTS en otage.
Comme pour les TCL... C'EST TOUJOURS L'USAGER QUI PAIE.

Déposé le 24/04/2013 à 19h01  
Par A suivre Citer

Je ne connais pas le contexte.
mais mon fils était facteur pendant toutes ses vacances scolaires et pendant quelques années.
J'ai vu et entendu des choses assez marrantes,
je me souviens un hiver neigeux ou j'ai été obligé de l’emmener au boulot car trop de neige et pas de bus, et là surprise, il était seul, tous les "facteurs" étaient absents, trop de neige; moi j'ai pu rouler sans souci dans Lyon.
Il était seul avec son chef.
Je veux juste dire, que parfois il faut faire attention aux revendications qui sont demandées par certains syndicats...

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.