Le mauvais temps va alourdir la facture énergétique des ménages lyonnais

Le mauvais temps va alourdir la facture énergétique des ménages lyonnais

Selon une étude publiée mercredi, la facture énergétique devrait augmenter de 80 euros en moyenne. En cause, le mauvais temps qui a sévi sur la France.
La deuxième quinzaine de janvier et les mois de février et de mars ont été marqués par une surconsommation d'énergie par rapport à des conditions météorologiques normales. Au mois de mai la consommation d'électricité a ainsi été 9% supérieure à la normale.
Le surcoût de consommation représentera 82,70 euros pour les foyers chauffés à l'électricité et 81 euros au gaz, sur les six premiers mois de l'année.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.