Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

“United Stasi of America” : l’affaire Snowden débarque à Lyon

La demeure du Chaos publie sur internet une tribune en forme d'alarme.

Le musée de Saint-Romain-au-Mont-d'Or s'est fait une spécialité de montrer tout ce que l'humanité peut engendrer de plus sombre. Les révélations de l'ancien agent de la CIA Edward Snowden, selon lesquelles nous sommes tous plus ou moins écoutés ou fichés par les services de renseignements de l'Oncle Sam via internet et les téléphones portables ne l'ont donc logiquement pas laissé de marbre. La demeure du Chaos publie donc une déclaration de Franck Church, qui parlait de la CIA en ces termes dès 1975 : "Je sais qu'il y a là tout ce qu'il faut pour faire de l'Amérique une tyrannie accomplie, et nous devons veiller à ce que cette agence et toutes les agences qui disposent de cette technologie opèrent dans le cadre de la loi, et sous une supervision appropriée, de sorte que nous ne sombrions jamais dans ces ténèbres. Ce sont des ténèbres d'où l'on ne revient pas."
Pour le musée, pas de doute, Big Brother n'est plus qu'une vue de l'esprit mais bien une réalité, d'où ce jeu de mots bien senti United Stasi of America (la Stasi est le nom que l'on donne aux services de police politique et d'espionnage de feue la République Démocratique Allemande entre 1950 et 1990). La Demeure du chaos précise qu'elle propose entre ses murs un portrait de Daniel Ellsberg, cet américain à l'origine des Pentagon Papers "qui révélèrent la duplicité des autorités américaines lors de la guerre du Vietnam."


Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.