Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Photo d'illustration - LyonMag.com

Les cars du Rhône s’installent sur un nouveau réseau

Photo d'illustration - LyonMag.com

Les cars du Rhône font peau neuve ! Tel est le slogan de la nouvelle politique des déplacements dans le département qui vient d'être mise en place ce lundi et qui concerne près de 240 communes.

En résumé, le réseau se dote de 15% de kilomètres supplémentaires et est maintenant réparti sur cinq zones. Parmi les grands changements aussi, la création de deux nouvelles lignes Express sur des axes forts du département et n'étant pas desservies par les TER. La première se trouve dans l'Est lyonnais entre Colombier-Sagnieu et Lyon, la seconde dans les Mont du Lyonnais entre Chazelles-sur-Lyon et Lyon. "Ce sont des trains sur roues et sur route pour remplacer les TER", assure Denis Longin, président du syndicat mixte des transports du Rhône en charge de cette compétence depuis le 1er janvier dernier.

Ce nouveau réseau compte également 42 lignes régulières chargées de desservir 18 gares TER de tout le département. Enfin, 323 lignes dites fréquences sont désormais ouvertes au grand public et ne sont donc plus réservées au domaine scolaire. A noter également, la mise en place d'un service de transport à la demande. Le fonctionnement est simple : les personnes habitant dans des communes dont l'implantation d'une ligne de bus n'est pas nécessaire peuvent à ce jour réserver par téléphone un véhicule de type navette ou auto venant les chercher à leur domicile qui sera ensuite chargé de les conduire au point de connexion du réseau le plus proche. "Dans toutes les communes, chacun a une ligne de transport à sa portée", assure Denis Longin.

Si le réseau change, ce n'est pas le cas des tarifs dont la base reste inchangée. Un trajet simple coûte toujours deux euros et est valable sur l'ensemble du département pendant l'heure qui suit la validation du ticket. Cette nouvelle politique des déplacements se veut non seulement plus au service des habitants mais représentent également 700 emplois à temps plein sur l'ensemble des quatre mandataires chargés de gérer les différentes zones du département.

Concernant les changements également valables ce lundi du côté du SYTRAL, à savoir que les communes de Vaugneray, de Pollionnay et de Genas ne sont plus desservies par les TCL, le syndicat mixte des transports du Rhône ne voit pas là de problèmes à venir quant à se marcher dessus. Bien au contraire. Bernard Rivalta et la présidente du département du Rhône Danielle Chuzeville ont décidé de signer un accord définissant les règles de desserte des lignes départementales, sur le périmètre transport du SYTRAL. "Nous sommes dans une phase évolutive, nous ne voulons pas faire de doublons. On aura certainement des révisions à faire sur le réseau, des choses à ajuster. Mais cela se passe dans un esprit apaisé", a conclu Denis Longin.

Plus d'informations sur le www.rhone.fr



Tags : cars | rhône | reseau |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.