Caution de 40 millions d'euros pour le Grand Stade validée par le Conseil Général

Caution de 40 millions d'euros pour le Grand Stade validée par le Conseil Général
DR

Ce vendredi à Thizy-les-Bourg, les élus du Conseil Général du Rhône ont voté en majorité en faveur de la garantie d'emprunts de 40 millions au projet de future enceinte de l'OL.

Malgré la délocalisation bucolique, la séance a été perturbée par plusieurs opposants au Grand Stade à Décines, le vice-président UDI Michel Mercier a même été obligé d'interrompre son intervention.
Les conseillers généraux PS et centristes ont voté largement pour la caution, sauf le socialiste Bernard Chaverot. Au total, 15 élus ont voté contre, essentiellement des élus UMP et EELV.

Cette caution avait été adoptée dans un premier temps en novembre avant d'être retirée en mai à cause des incertitudes sur le plan de financement de la Foncière du Montout. Ce dernier devrait, grâce à ce coup de pouce du Département, et si l'on en croit l'OL, bouclé dans les prochaines semaines. Jean-Michel Aulas, président du club, a d'ailleurs annulé son voyage en Asie où il devait rejoindre Gérard Collomb. Un signe ?

47 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
sertitude le 22/07/2013 à 18:47
louis a écrit le 22/07/2013 à 18h44

La république est tombée bas.On trouve de l'argent pour le foot.Ou est l'idéal républicain ????

Quelle honte, y a des vieux qui vivent avec de petites retraites et le foot qui prend le fric

Signaler Répondre

avatar
louis le 22/07/2013 à 18:44

La république est tombée bas.On trouve de l'argent pour le foot.Ou est l'idéal républicain ????

Signaler Répondre

avatar
les anti quoi? le 22/07/2013 à 18:43

Y a pas à dire, ils n'ont toujours pas digéré n'avoir perdu leur combat...

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 22/07/2013 à 18:20

Prendre des risques avec l'argent des autres, rien de plus facile! Mais quand on a une entreprise, là on ne prend aucun risque, c'est la cas de Vinci et je dirai que pour cette raison Vinci est bien géré, contrairement au Conseil général qui bêtement assume le risque pris par d'autres. Bien Joué Vinci, quand on a à faire avec des incompétents, irresponsables, ne rendant jamais compte, il faut en profiter! Je n'ai rien contre Aulas, contre Vinci, le Pb est politique essentiellement, nos politiques se laissent manœuvrer par plus malins qu'eux, ils sont éblouis par l’argent, admirent ceux qui en ont, comme Mitterand,( Tapie) d’ailleurs le PS dans cette affaire est EXEMPLAIRE

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE le 22/07/2013 à 18:15

une caution est une ligne de crédit asservie, et gagée
et obère tout autre projet qui pourra en avoir le bénéfice pour la bonne cause (social, éducatif, emplois, etc..)

quoiqu'en dise l'instruit de service

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE le 22/07/2013 à 18:12

mais EILAGE qui a effectivement toujours des maux

pourquoi donc il serait plus utile pour LYON d'avoir un deuxième stade (de surcroit dit privé, alors que les risques privés sont garantis par le public)
pourquoi donc disais je, la ville de LYON devrait plus s'enorgueillir d'avoir un stade à la c. plutôt que de développer des activités innovantes

Il me semble que pour un Maire enclin, comme on en tient un !, qui passe son temps à montrer et dire comment il est beau (euh !) et à toujours communiquer sur tout, l'aura s'en trouverait bien plus visible pour ses futurs électeurs - d'ailleurs c'est sans doute sur cet aspect des choses qu'il sera amené à glisser sur les peaux de banane prochainement

http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Economie/Lyon-absente-du-classement-des-villes-innovantes

Signaler Répondre

avatar
pov JEANGLAUDE le 22/07/2013 à 17:53
SOS VINATIER a écrit le 22/07/2013 à 16h45

Jean-Glaude, j'ai vu qu'on te la déjà pourtant dit,
si tu tiens encore à venir un moment nous raconter tes couneries, mets ta tête à l'ombre, la canicule risque de finir le travail ......

ouh que ça va lui faire mal à la tête de lire cette vérité

Il est bien conscient qu'il a des problèmes, mais il n'aime pas que ce soit visible !

Pourtant tout le monde l'a bien vu et a pitié de lui pauvre pécheur !

Signaler Répondre

avatar
toujoursdesmots le 22/07/2013 à 17:53

Et voila que nos opposants se mettent à jouer contre leur ville en souhaitant presque que maintenant le club de football disparaisse alors qu'il rapporte à l'agglo plusieurs dizaines de millions d'euros de retombées économiques.
Raymond Poncet comme conteuse d'histoire, il y a mieux.
Toute une histoire basée sur des "Si". Mais avec des si mes chers opposants on refait le monde.
Le risque est inhérent à la vie, si vous êtes tant allergiques que ça au risque: ne sortez plus de chez vous car je ne sais pas si vous le savez mais le seul fait de respirer, manger est déjà dangereux pour la santé.
Si bien que traverser un passage clouté, conduire peut être parfois mortel.
Tous les jours, on prend des risques, ce n'est pas pour autant qu'on pense au pire chaque fois que l'on sort.
Nos opposants vivent dans le monde des bisournous.
Un monde idéal ou il y aurait une stricte séparation entre le public et le privé mais la réalité n'est pas là.
Comment les collectivités locales font pour attirer des entreprises sur leur territoire ?
A coup de subventions et par une fiscalité allégée.
Est-ce pour autant elles pensent systématiquement à la délocalisation ?
Non pourtant il y a bien quelques brebis galeuses qui s'en vont !
Alors pourquoi le font-elles ?
Parce qu'en termes d'arbitrage, il est plus intéressant de prendre le risque de subventionner une activité que de ne rien faire du tout.

Vous ne comprenez pas pourquoi Mercier la droite modérée à Lyon (pas les la droite dure qui est prêt à s'allier avec le premier venu en l'occurrence les ecolomaniacs pour arriver à leur fins) a voté pour la caution.

Michel Mercier comme toute personne raisonnée sait que l'OL tout comme l'opéra rapporte chaque année des dizaines de millions d'euros à l'agglo, ramène des touristes qu'il faut loger, nourrir, distraire et qui ne connaissent de Lyon que l'équipe de football.
Il sait aussi que c'est un projet non délocalisable qui fera travailler quasi exclusivement des personnes de l'agglo.
Comme il le dit si bien : qu'est-ce qu'une garantie de 40 millions d'euros alors que les 2 protagonistes investissent sur leurs fonds personnels ou à travers leurs sociétés pour faire ce projet. Rien du tout.

Le risque n'est pas de 0 mais il est relativement modéré si l'on regarde d'autres projets de stade en France ou les communautés urbaines et communes vont payer chaque années des loyers exorbitants .
Croire qu'on pouvait rénover Gerland en PPP sans risque c'est juste..
Là on ne l'a pas entendu la dame PONCET.

Qu'est-ce qu'elle a fait PONCET pour l'agglo ?
Qu'a t'elle crée ?
On est tous impatient de le savoir !
Moi je connais déjà la réponse : RIEN
Ah si une proposition pour les drogués, une salle de shoot à la croix rousse.
En attendant notre économiste en chef (une Nathalie Arthaud BIS) ne refuse pas ces indemnités d'élus

Rappelez nous combien de personnes font travailler Aulas et Seydoux dans l'agglo ?
De suite c'est sur il n'y a plus personne...

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 22/07/2013 à 17:33

Ne faudrait pas t-il créer une association anti foot, pour arrêter ces conneries? afin d'utiliser l'argent public pour des projets d'intérêt général et non pour les intérêts particuliers le l'oligarchie ploutocratique du GL

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 22/07/2013 à 17:29

En relisant plusieurs fois, le post de Demo, il me semble avoir compris. Encore un qui mélange tout, tel un politique à la Collomb/Sturla! Un tramway qui coûte 33,7 M€ et fonctionne 35 fois par an, à raison d'environ 4 heures chaque fois, pour transporter des supporters de foot, et ainsi éviter qu'ils ne se répandent dans les rues de Décines pour faire des incivilités, c'est bien du gaspillage d'argent public, cela n'a rien à voir avec l'écologie

Signaler Répondre

avatar
camilla le 22/07/2013 à 17:22

les lyonnais ne sont pas tous des footeux et ces trois hommes aulas mercier et collomb devront payer sur leurs deniers personnels .... s'il arrivait quoi que ce soit ...j'ai déjà une overdose de ce maire et de ce sport : le foot.

Signaler Répondre

avatar
Demo le 22/07/2013 à 17:16
UNE (bien rare) ELUE RESPONSABLE DE SES ACTES a écrit le 22/07/2013 à 16h50

TOXIXITE d'une garantie du Conseil Général du Rhone (CGR)
- voià pourquoi : (par Raymonde PONCET, conseiller générale,

Alors que le CGR n’a pas encore purgé ses emprunts toxiques, voici la garantie toxique ! Son coût de sortie est connu, lui : 40 millions d’euros dans 10 ans ou avant en cas de redressement ou de liquidation judiciaire de la Foncière du Montout.

Alors que dans d’autres délibérations proposées ce jour et concernant nos missions sociales, le CGR baisse ses subventions au nom de l’état de nos finances départementales, le conseil général prend le risque de devoir rembourser 40 millions d’obligations au groupe Vinci et le risque est plus grand pour la collectivité que pour les grands groupes privés qui savent les mesurer et lire un business plan.
Car si le risque n’était pas si grand, vous le savez, le tour de table serait bouclé depuis deux ans et Vinci, annoncé en juillet 2011, ne se serait pas désengagé de son rôle de co-partenaire du projet.

Nous sommes ainsi appelés à garantir la moitié des obligations souscrites par Vinci, dont le produit fera l’objet d’un nantissement pour payer le même Vinci Constructeur-concepteur.
Vinci apporte donc les capitaux pour garantir d’être payé pour son chantier. Mais prend t-il pour autant le risque de n’être pas payé en tant que propriétaire des obligations ? Aucunement !
Vinci garantit le service de ses obligations, soit le remboursement du nominal et le versement d’intérêts importants à hauteur de près de 45 millions, non pas sur l’hypothèque du stade, cela c’est pour le CGR, mais sur notre collectivité à hauteur de 40 millions de nominal. Notre collectivité se paiera sur le stade – mais personne ne
l’achètera - si le modèle s’effondre !
Les obligations de Vinci sont totalement sécurisées, le risque est donc nul et les intérêts devraient être faibles mais pas ici, Vinci exige une rentabilité élevée pour des obligations de long terme de risque zéro. Qu’importe si le taux d’intérêt de ce type d’obligations garanties atteint en France en 2013 son plus bas niveau historique, Vinci bénéficie d’un taux d’intérêts exceptionnel, ce qui confirme indirectement que personne ne souscrirait au taux du marché obligataire pour ce projet à très haut risque et que ceux qui engagent des fonds bénéficient d’un rapport de force inédit et à leurs conditions en privatisant d’énormes profits financiers et en externalisant le risque.

Ce montant exorbitant en intérêts exigés par Vinci fragilise d’autant le modèle économique du projet d’autant que l’essentiel du financement du stade est le fait d’emprunts bancaires, de crédit bail et d’émissions obligataires.
Il suffirait que les résultats ne soient pas au rendez vous et ils ne le sont pas depuis 3 ans -peut être 4 - de résultats déficitaires, que la Foncière du Montout soit en forte difficulté, pour que ces 40 millions soient exigés immédiatement à la collectivité. En effet, si cette filiale est face à l’impossibilité de payer les coupons de remboursements et leurs intérêts et demande l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire, les obligations Vinci deviennent exigibles et notre garantie sera appelée.
Il dépendra alors de l’autorité du président de l’OL Groupe de couper alors la branche malade, sa filiale du Montout, tout en gardant son club alors que son projet s’effondre, nous laissant une part du passif.
Cette situation est malheureusement loin d’être improbable, ce qui explique je le rappelle, le peu d’empressement pour entrer en fonds propres en numéraire – seulement 65 millions sur 405 ! –
Enfin, comment lever plus de 80 millions de nouvelles obligations convertibles en actions au niveau de l’OL GROUPE, quand la valeur boursière est inférieure à 30 millions d'euros. Cette opération ne prépare-t-elle pas la prise de contrôle du club par un des pays du Golfe, tant vantés et courtisés ?
Le montant même de la redevance pour la location du stade que devra payer l'Olympique Lyonnais à sa filiale chargée de rembourser les emprunts, n'est même pas connu… s’il était trop faible, ce serait de l'abus de biens sociaux.
Comment expliquer alors cette obstination déraisonnable dans ce projet privé, inutile, coûteux et qui risque de se traduire par le rachat par la future métropole d’un 2ème stade à des coûts futurs inconsidérés ?
Le doit-on au protocole d’accord entre quelques décideurs voici une poignée d’années en un temps où la crise de ce modèle économique et financier n’avait pas éclaté ?
Ou au poids des groupes privés dont l’OL groupe ou Vinci qui, par la construction du stade, ou par l’exploitation des infrastructures hôtelières et de services tablent sur des opérations hautement lucratives, à l’ombre du stade, notamment sur les terrains qui ne font pas partie de notre hypothèque pas plus que les terrains d’entraînement d’ailleurs, et dont il sera aisé de libérer d'importantes plus-values foncières.

Ainsi ce projet dont on nous a tant vanté le caractère privé, ne cesse de solliciter des ressources publiques.
« Un projet complètement privé » d’après la note ministérielle au Préfet de région qui sollicite pourtant pour 32 millions d’obligations le Groupe public Caisse des dépôts et Consignations dont l’objet il est vrai est aussi de « répondre aux besoins que le marché seul ne peut satisfaire » et effectivement c’est le cas ici en contradiction avec la note au préfet.
« Un projet complètement privé » conditionné à la garantie de notre collectivité publique territoriale des obligations du groupe privé Vinci.
« Un projet complètement privé » qui n’a pas eu les moyens de financer comme pour tout projet privé l’échangeur 7 desservant son stade privé et a sollicité en urgence pour un tiers son financement par le Grand Lyon et pour un tiers déjà notre collectivité publique.
« Un projet complètement privé » dont les besoins en infras

Sinon nos amis écolos ils veulent encore attaquer le tram-way au grand stade? Parce que se voir accepter le seul recours sur un projet de transport écologique c'est plutot péjoratif pour eux.

Signaler Répondre

avatar
UNE (bien rare) ELUE RESPONSABLE DE SES ACTES le 22/07/2013 à 16:50

TOXIXITE d'une garantie du Conseil Général du Rhone (CGR)
- voià pourquoi : (par Raymonde PONCET, conseiller générale,

Alors que le CGR n’a pas encore purgé ses emprunts toxiques, voici la garantie toxique ! Son coût de sortie est connu, lui : 40 millions d’euros dans 10 ans ou avant en cas de redressement ou de liquidation judiciaire de la Foncière du Montout.

Alors que dans d’autres délibérations proposées ce jour et concernant nos missions sociales, le CGR baisse ses subventions au nom de l’état de nos finances départementales, le conseil général prend le risque de devoir rembourser 40 millions d’obligations au groupe Vinci et le risque est plus grand pour la collectivité que pour les grands groupes privés qui savent les mesurer et lire un business plan.
Car si le risque n’était pas si grand, vous le savez, le tour de table serait bouclé depuis deux ans et Vinci, annoncé en juillet 2011, ne se serait pas désengagé de son rôle de co-partenaire du projet.

Nous sommes ainsi appelés à garantir la moitié des obligations souscrites par Vinci, dont le produit fera l’objet d’un nantissement pour payer le même Vinci Constructeur-concepteur.
Vinci apporte donc les capitaux pour garantir d’être payé pour son chantier. Mais prend t-il pour autant le risque de n’être pas payé en tant que propriétaire des obligations ? Aucunement !
Vinci garantit le service de ses obligations, soit le remboursement du nominal et le versement d’intérêts importants à hauteur de près de 45 millions, non pas sur l’hypothèque du stade, cela c’est pour le CGR, mais sur notre collectivité à hauteur de 40 millions de nominal. Notre collectivité se paiera sur le stade – mais personne ne
l’achètera - si le modèle s’effondre !
Les obligations de Vinci sont totalement sécurisées, le risque est donc nul et les intérêts devraient être faibles mais pas ici, Vinci exige une rentabilité élevée pour des obligations de long terme de risque zéro. Qu’importe si le taux d’intérêt de ce type d’obligations garanties atteint en France en 2013 son plus bas niveau historique, Vinci bénéficie d’un taux d’intérêts exceptionnel, ce qui confirme indirectement que personne ne souscrirait au taux du marché obligataire pour ce projet à très haut risque et que ceux qui engagent des fonds bénéficient d’un rapport de force inédit et à leurs conditions en privatisant d’énormes profits financiers et en externalisant le risque.

Ce montant exorbitant en intérêts exigés par Vinci fragilise d’autant le modèle économique du projet d’autant que l’essentiel du financement du stade est le fait d’emprunts bancaires, de crédit bail et d’émissions obligataires.
Il suffirait que les résultats ne soient pas au rendez vous et ils ne le sont pas depuis 3 ans -peut être 4 - de résultats déficitaires, que la Foncière du Montout soit en forte difficulté, pour que ces 40 millions soient exigés immédiatement à la collectivité. En effet, si cette filiale est face à l’impossibilité de payer les coupons de remboursements et leurs intérêts et demande l’ouverture d’une procédure de redressement judiciaire, les obligations Vinci deviennent exigibles et notre garantie sera appelée.
Il dépendra alors de l’autorité du président de l’OL Groupe de couper alors la branche malade, sa filiale du Montout, tout en gardant son club alors que son projet s’effondre, nous laissant une part du passif.
Cette situation est malheureusement loin d’être improbable, ce qui explique je le rappelle, le peu d’empressement pour entrer en fonds propres en numéraire – seulement 65 millions sur 405 ! –
Enfin, comment lever plus de 80 millions de nouvelles obligations convertibles en actions au niveau de l’OL GROUPE, quand la valeur boursière est inférieure à 30 millions d'euros. Cette opération ne prépare-t-elle pas la prise de contrôle du club par un des pays du Golfe, tant vantés et courtisés ?
Le montant même de la redevance pour la location du stade que devra payer l'Olympique Lyonnais à sa filiale chargée de rembourser les emprunts, n'est même pas connu… s’il était trop faible, ce serait de l'abus de biens sociaux.
Comment expliquer alors cette obstination déraisonnable dans ce projet privé, inutile, coûteux et qui risque de se traduire par le rachat par la future métropole d’un 2ème stade à des coûts futurs inconsidérés ?
Le doit-on au protocole d’accord entre quelques décideurs voici une poignée d’années en un temps où la crise de ce modèle économique et financier n’avait pas éclaté ?
Ou au poids des groupes privés dont l’OL groupe ou Vinci qui, par la construction du stade, ou par l’exploitation des infrastructures hôtelières et de services tablent sur des opérations hautement lucratives, à l’ombre du stade, notamment sur les terrains qui ne font pas partie de notre hypothèque pas plus que les terrains d’entraînement d’ailleurs, et dont il sera aisé de libérer d'importantes plus-values foncières.

Ainsi ce projet dont on nous a tant vanté le caractère privé, ne cesse de solliciter des ressources publiques.
« Un projet complètement privé » d’après la note ministérielle au Préfet de région qui sollicite pourtant pour 32 millions d’obligations le Groupe public Caisse des dépôts et Consignations dont l’objet il est vrai est aussi de « répondre aux besoins que le marché seul ne peut satisfaire » et effectivement c’est le cas ici en contradiction avec la note au préfet.
« Un projet complètement privé » conditionné à la garantie de notre collectivité publique territoriale des obligations du groupe privé Vinci.
« Un projet complètement privé » qui n’a pas eu les moyens de financer comme pour tout projet privé l’échangeur 7 desservant son stade privé et a sollicité en urgence pour un tiers son financement par le Grand Lyon et pour un tiers déjà notre collectivité publique.
« Un projet complètement privé » dont les besoins en infras

Signaler Répondre

avatar
SOS VINATIER le 22/07/2013 à 16:45

Jean-Glaude, j'ai vu qu'on te la déjà pourtant dit,
si tu tiens encore à venir un moment nous raconter tes couneries, mets ta tête à l'ombre, la canicule risque de finir le travail ......

Signaler Répondre

avatar
youyo le 22/07/2013 à 15:18
foutu a écrit le 22/07/2013 à 15h14

vraiment le conseil général sert-il bien à financer le foot ? 40 millions ça fait combien de RSA ?

C'est vrai, les conseillers généraux qui normallement du social ont sans problème financer le foot des riches, qui eux n'ont pas besoin d'argent

Signaler Répondre

avatar
foutu le 22/07/2013 à 15:14

vraiment le conseil général sert-il bien à financer le foot ? 40 millions ça fait combien de RSA ?

Signaler Répondre

avatar
rapporte la baballe le 22/07/2013 à 14:43

Délecte toi vite si tu veux... parce que ça va pas durer

Signaler Répondre

avatar
T'es mignon mais t'es un tout ptit breton... le 22/07/2013 à 14:31
Jean Claude a écrit le 22/07/2013 à 14h25

hummm !!!

Je me délecte de vous voir enrager de la sorte !!!

J'adore lire vos insultes ...

Quand on a perdu et qu'on a plus aucun argument il ne reste plus que l'insulte .. l'arme des faibles !!

Allez les Contents de RIEN, vous allez bien trouver une autre cause pour vous indigner !
Je suis bien content de vous avoir cloué le bec depuis plus de 2 ans !
Il n'était pas possible de vous laisser manipuler les gens avec tous vos mensonges sur ce projet Iréprochable et privé !

Allez !
Oust les 14 anti Stade !!

Vive le GRAND STADE !!
un projet IRREPROCHABLE, PRIVE ET CEATEUR D EMPLOIS !!!!

Un décinois heureux !!

Après il ne faut pas s'étonner si les footeux ont une mauvaise image, vous êtes l'archétype du petit pois.
Grand bien vous fasse si vous êtes satisfait de ça, les Français ont d'autres préoccupations que vos idioties pharaoniques.

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 22/07/2013 à 14:25

hummm !!!

Je me délecte de vous voir enrager de la sorte !!!

J'adore lire vos insultes ...

Quand on a perdu et qu'on a plus aucun argument il ne reste plus que l'insulte .. l'arme des faibles !!

Allez les Contents de RIEN, vous allez bien trouver une autre cause pour vous indigner !
Je suis bien content de vous avoir cloué le bec depuis plus de 2 ans !
Il n'était pas possible de vous laisser manipuler les gens avec tous vos mensonges sur ce projet Iréprochable et privé !

Allez !
Oust les 14 anti Stade !!

Vive le GRAND STADE !!
un projet IRREPROCHABLE, PRIVE ET CEATEUR D EMPLOIS !!!!

Un décinois heureux !!

Signaler Répondre

avatar
pour JC VANDAME le 22/07/2013 à 10:37
JEAN GLAUDE est débusqué a écrit le 22/07/2013 à 10h28

mais il est encore à LYON, il n'est pas sur le YATCH de son corrupteur ?

non ! un larbin n'est jamais sur le bateau,
il reste au port, corvéable à merci,
surtout dans la fonction cirage de pompes

et il aime ça - et ferait tout pour que ça dure
>> le masochisme c'est pathologique

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE est débusqué le 22/07/2013 à 10:28
Aware a écrit le 22/07/2013 à 09h46

Jean Claude.... Jean Claude.....


Comme Jean Claude Vandame.... c'est bien ça

mais il est encore à LYON, il n'est pas sur le YATCH de son corrupteur ?

Signaler Répondre

avatar
JEAN GLAUDE est débusqué le 22/07/2013 à 10:28
Aware a écrit le 22/07/2013 à 09h46

Jean Claude.... Jean Claude.....


Comme Jean Claude Vandame.... c'est bien ça

il est débusqué !

Signaler Répondre

avatar
Aware le 22/07/2013 à 09:46

Jean Claude.... Jean Claude.....


Comme Jean Claude Vandame.... c'est bien ça

Signaler Répondre

avatar
Jean Claude le 22/07/2013 à 09:39

Et ils sont OU ???

Et ils sont OU ???

Et ils sont ou les 14 anti TOUT ??!!!
Lalalalèree !
Lalalalère !!!

Oust !!

Vive le Grand Stade,
Un projte PRIVE
IRREPROCHABLE

ET CREATEUR D EMPLOIS !!!

Un Décinois Heureux

Signaler Répondre

avatar
baballe va chercher baballe le 21/07/2013 à 09:01
non mais allo quoi a écrit le 20/07/2013 à 22h03

Le bon sens a pris le dessus et tout ceux qui pensent qu'ils vont être ruiner ne connaissent rien à la vie ou alors ils sont débiles (oui le français moyen est stupide).
Ayez une vision d'ensemble de l'agglo de lyon et regarder les budgets alloués sur une année. Ce stade représente une goutte d'eau ( et oui il est quand même privé), ce sont les actionnaires et les prêts accordés pas les banques qui vont le financer, le grand lyon ne financera que les accès pour rappel.
Mais ça tout le monde l'avait oublié on dirait
Vive la France moderne et tchao les décroissant

à l'heure des déficit publics, du manques de place en crèche, des classe surchargés des la maternelle, du manque de logements étudiants du manque de logement social, de l'état par endroit catastrophique du réseau routier des besoins croissants d'aides à domicile pour les personnes âgées.... NON il n'y a pas la place même pour une goutte d'eau d'un budget public dans un projet de ce type.

Et contrairement à vos diatribes le bon sens pour une collectivité local est de s'occuper des intérêts des citoyens et pas d'un consortium privé avide de gagner encore plus d'argent et ayant largement les moyens de financer ses projets, infrastructures d’accès y compris.

Si cela ne convient pas à Aulas je l'invite promptement à prendre contact avec la population masculine Grecque...


( avec toute mes excuses pour le peuple Grec qui sait trop bien malheureusement ce qu'est le gaspillage de l'argent public au profit du privé)

Signaler Répondre

avatar
non mais allo quoi le 20/07/2013 à 22:03

Le bon sens a pris le dessus et tout ceux qui pensent qu'ils vont être ruiner ne connaissent rien à la vie ou alors ils sont débiles (oui le français moyen est stupide).
Ayez une vision d'ensemble de l'agglo de lyon et regarder les budgets alloués sur une année. Ce stade représente une goutte d'eau ( et oui il est quand même privé), ce sont les actionnaires et les prêts accordés pas les banques qui vont le financer, le grand lyon ne financera que les accès pour rappel.
Mais ça tout le monde l'avait oublié on dirait
Vive la France moderne et tchao les décroissant

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 20/07/2013 à 19:02

L'OL sponsorisée par Hunday ! Combien d'emplois perdus pour les constructeurs français ? La propagande permet au peuple footeux d'avaler toutes les pilules, Aulas créateurs d'emplois, Aulas grand démocrate mais pourfendeur des associations qui s’opposent démocratiquement à ses projets, Aulas pour le développement durable, Aulas pour le développement de l'Est lyonnais. Aulas pour créer des lieux conviviaux, et j’en oublie. Mais comment nos parents ont pu se passer d’un tel génie ?

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 20/07/2013 à 17:43

avatar
Trublion le 20/07/2013 à 17:27

Nos élus pro stades ont tous répondu à coté de la question, au bac ils devraient redoubler. La question était de savoir si cette garantie pouvait être accepter, si le contribuable se devait et pouvait garantir un emprunt à une société privée, parmi les plus riches de France. Si oui,( décision déjà scandaleuse) il fallait avant de prendre la décision finale, évaluer les risques que le contribuable avait, de devoir un jour perdre 40M€. Aucun élu pro stade n’a procédé ainsi.
Comme d’habitude, ils ont vanté le mérite de ce projet privé, clamant ( comme Sturla) qu’il était indispensable aux Décinois, à la région, à la France, que le rayonnement était au bout du chemin, que des emplois seraient créés, et comme le crie encore Sturla, « il faut savoir prendre des risques », je rajouterais surtout avec l’argent des autres. Seules B.Vessilier et R.Poncet, sont restées sur le sujet, en évaluant tous les risques pour conclure qu’elles votaient contre. Le PS ne raisonnent plus depuis longtemps, il se couche devant Collomb en demandant des caresses, le PS lyonnais est un prédateur de l’argent public, et se foot de ses électeurs !
Mercier a déclaré que cette garantie avait été notifiée à l’Europe, mais à la question de Béatrice, « que vous a-t-on répondu ? », là, il a eu l’air outré comme s’il devait attendre une réponse avant de prendre décision. Pour lui comme pour beaucoup d’élus il y a exigence de moyens mais jamais de résultats !

Les pro stades répondent toujours à coté de la question. Quand on leur dit « C’est le site qui est mal choisi » , en argumentant( accès inexistant, coût pour la collectivité, expropriation et coût social élevé, coût écologique, déni de démocratie lors du déroulement du projet..), ils nous répondent que ce projet est indispensable, fera rayonner Lyon, qu’il est structurant, emblématique, qu’il crée des emplois et …autres balivernes. Ce n’est pas le lieu qui crée des emplois, c’est l’activité.
Au Puisoz, ce stade était le bienvenu, contrairement à ce qu’a déclaré l’incorrigible Sturla. Même si leurs balivernes étaient vraies, cela ne valide pas pour autant le choix du site.

Signaler Répondre

avatar
1lyonnais le 20/07/2013 à 15:22

avatar
a genoux devant son maitre le 20/07/2013 à 10:52
bonnimpression a écrit le 20/07/2013 à 08h31

Comment peut on refuser un projet qui fera travailler quelques milliers de personnes dfurant deux ans, donnera du travail a quelques centaines d'employés sur le site, fera parler de notre chère ville de Lyon... Merci Mr Aulas car après ce que vous avez fait pour l,Ol durant cette vingtaine d'année vous avez le droit de clore cette collaboration par la réussite du grand stade des lumieres. Seuls ceux qui ne laisseront rien peuvent vous jalouser, tant pis pour eux.

Vous leurrez pas trop Aulas n'a rien d'un philanthrope... c'est même tout son contraire et si démain il peut multiplier ses profits en détruisant l OL il le fera sans aucune hésitation.

Signaler Répondre

avatar
bonnimpression le 20/07/2013 à 08:31

Comment peut on refuser un projet qui fera travailler quelques milliers de personnes dfurant deux ans, donnera du travail a quelques centaines d'employés sur le site, fera parler de notre chère ville de Lyon... Merci Mr Aulas car après ce que vous avez fait pour l,Ol durant cette vingtaine d'année vous avez le droit de clore cette collaboration par la réussite du grand stade des lumieres. Seuls ceux qui ne laisseront rien peuvent vous jalouser, tant pis pour eux.

Signaler Répondre

avatar
GUIOL le 20/07/2013 à 08:19

pour le foot, y a des sous.

Signaler Répondre

avatar
dernier le 19/07/2013 à 20:48

Voilà à quoi sert le Conseil Général à financer des stades de foot !!!!
C'est pas s'occuper de solidarité plutôt ?

Signaler Répondre

avatar
avocat mayo le 19/07/2013 à 19:56

Encore une "victoire" pour Etienne Tête! Mdrr

Signaler Répondre

avatar
toujours des maux le 19/07/2013 à 19:43

quelle locacité !

dommage que vous ne l'employez pas au réel développement de LYON, développement qui n'est pas de pacotille à lever la coupe dans les loges mais celui de la création, de la production, qui ferait de cette ville la première reconnue en rhone alpes pour le génie, ce qui est loin d'être le cas, tout l'intérêt des élus se portant sur le people, le loisir, activités que l'on ne consomme qu'après s'être enrichi par la production

c'est pathologique chez ce mec qui croit tenir la dragée haute avec une cecité évidente sur le quotidien et la préoccupation élémentaire des peuples en cas de crise .....

mais bon, tous les corrompus sont dépendants, c'est dans doute dans ce registre qu'il excelle ...

moi je ne suis dépendant de personne, ce qui m'autorise à avoir mon libre arbitre .... et à vous dire m.... e

le bonjour chez vous ! et prenez un peu le vert ce we, ça vous fera du bien, vous qui avez été assidus à tout démolir ici autour de vous, sous commandite simple

Signaler Répondre

avatar
fier de pas grand chose le 19/07/2013 à 19:39
TerminatOL a écrit le 19/07/2013 à 18h53

Albert CAMUS adorait le football... mais lui n'était pas un artiste subventionné ! Cela fait déjà un moment que les frontières entre art et sport ont explosé, que l'un et l'autre se mélangent, se rejoignent et se complètent. Seuls quelques esprits chagrins se grattent la tête, essayant de suivre... Loin, derrière !!

Soyons factuels.... des faits svp.

Je doute fort que lOL Aulas Alain Prost ou même la tête pleine d'eau zidane laissent autant de traces qu'un Mozart un Hitchcock ou Picasso dans quelques siècles.

Je ne vois d'ailleurs pas en quoi cela pourrait être mérité.

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 19/07/2013 à 19:30

Ils ont parlé pendant une heure, d'une diminution de subvention pour les associations, subvention qui représente environ 2% de l'aide totale apportée par toutes les collectivités, c'est epsilon. Ils ont vanté une bonne gestion de l’argent public, le PS défenseur de la veuve et de l'orphelin s’est offusqué que l’on réduise ainsi l’aide aux assocs. Mais d’accord comme des « larrons en stade » ils ont voté ensuite les 40M€ de caution de garantie pour l’une des entreprises les plus riches de France, aucun état d’âme pour l’UDI, le PS, et ce pauvre PASSI. Le PS met dans le même sac, Vinci et l’assoc du coin qu’il faut aider. Ainsi va la politique à la française

Signaler Répondre

avatar
Trublion le 19/07/2013 à 19:17

Le PS a voté les yeux fermés, aucune évaluation des risques , aucun plan de remboursement,il ne se pose aucune question sur les possibiltés financières de la FM et sur les risques qu'il fait courrir aux contribuables. Ce sont de bien mauvais gestionnaires de l'argent public. A mon avis aucun ne serait embauché par Vinci, si le cas se présentait. Dans mon entreprise, ils seraient virés depuis longtemps pour faute lourde. Toujours les mensonges de notre très socialiste maire, qui s'écoute parler.Qu'il en profite, il lui reste peu de temps pour ses forfaitures. Aussi les comparaisons d'un Mercier, dignes du café de commerce de Thizy, "ceux qui refusent le stade n'ont qu'à s'allumer à la bougie" après ça il a tout dit! Imparable comme argument! Ils sont forts nos politiques!

Signaler Répondre

avatar
TerminatOL le 19/07/2013 à 18:53

Albert CAMUS adorait le football... mais lui n'était pas un artiste subventionné ! Cela fait déjà un moment que les frontières entre art et sport ont explosé, que l'un et l'autre se mélangent, se rejoignent et se complètent. Seuls quelques esprits chagrins se grattent la tête, essayant de suivre... Loin, derrière !!

Signaler Répondre

avatar
sportif le 19/07/2013 à 17:54
TerminatOL a écrit le 19/07/2013 à 17h23

Quel "grand trou" !? Cette décision coûte 0 euros ! Cette garantie d'emprunt n'est pas un prêt, et encore moins une subvention. Elle est une décision de garantie sur moins d'1/10ème du prix du stade (40 sur 405 millions). Elle marque la solidarité du département à un club qui apporte beaucoup plus qu'il ne prend : publicité internationale de Lyon, tourisme, investissents, emplois créés... Les rageux, allez donc voir un de ces innombrables films français, largements subventionnés ! VIVE LE GRAND STADE ! VIVE L'OL, son département, et sa région !!!

Toi tu "penses" que l'art et le sport peuvent être comparé....

Encore un cerveau de poule.... baballe .... baballe.... rapporte la baballe....

Signaler Répondre

avatar
toujoursdesmots le 19/07/2013 à 17:42

" De plus en plus d'élus de tous bords s'interrogent légitimement sur cette opération de nouvelle contre-garantie du département du Rhône en faveur du projet d'OL Land.

Au risque de recevoir les foudres de la nouvelle nomenklatura colombo-aulassienne (non, non ce n'est pas une insulte, ça vient du russe: ?????????????) mais nous pouvons d'ores et déjà affirmer que ce scrutin sera serré, très serré ! "

DIXIT LES GONESPOURGERLAND

Ce fut au final un RAZ DE MAREE.
36 POUR 15 CONTRE 2 ABSTENTIONS
Encore une cuisante défaite pour les anti tout qui sont de moins en moins nombreux au passage.
I
http://www.leprogres.fr/fr/images/0b9ee742-f143-4a11-9b42-a38cd266378a/LPR_03/des-opposants-au-grand-stade-manifestent-photo-le-progres.jpg

Regardez comme ils sont beaux nos 12 petits vieux.
Ils nous parlent sans cesse de démocratie mais n'en acceptent pas les conséquences.
La démocratie n'est pas un bouillonnement permanent ou l'on naviguerait à vue par une succession de referendum
La démocratie c'est des élections, c'est choisir un projet par rapport à un autre et capable d'assumer les conséquences.
Nos écolos fascistes sont décidément les plus fervents partisans des régimes bananiers.

Signaler Répondre

avatar
vox populi le 19/07/2013 à 17:36
TerminatOL a écrit le 19/07/2013 à 17h23

Quel "grand trou" !? Cette décision coûte 0 euros ! Cette garantie d'emprunt n'est pas un prêt, et encore moins une subvention. Elle est une décision de garantie sur moins d'1/10ème du prix du stade (40 sur 405 millions). Elle marque la solidarité du département à un club qui apporte beaucoup plus qu'il ne prend : publicité internationale de Lyon, tourisme, investissents, emplois créés... Les rageux, allez donc voir un de ces innombrables films français, largements subventionnés ! VIVE LE GRAND STADE ! VIVE L'OL, son département, et sa région !!!

4 779 € pour un habitant de Lyon, 19 000 € pour une famille de 4 personnes c'est la dépense de nos collectivités territoriales en 2013 !
et on va encore ponctionner les contribuables de 50 M€ chaque année en augmentant la taxe foncière de plus de 20%.
et ce n'est qu'un début...c'est le prix à payer pour de la publicité internationale????

Signaler Répondre

avatar
TerminatOL le 19/07/2013 à 17:23
fier de pas grand chose a écrit le 19/07/2013 à 16h09

Et un grand trou sur le budget des citoyens....

Quel "grand trou" !? Cette décision coûte 0 euros ! Cette garantie d'emprunt n'est pas un prêt, et encore moins une subvention. Elle est une décision de garantie sur moins d'1/10ème du prix du stade (40 sur 405 millions). Elle marque la solidarité du département à un club qui apporte beaucoup plus qu'il ne prend : publicité internationale de Lyon, tourisme, investissents, emplois créés... Les rageux, allez donc voir un de ces innombrables films français, largements subventionnés ! VIVE LE GRAND STADE ! VIVE L'OL, son département, et sa région !!!

Signaler Répondre

avatar
vox populi le 19/07/2013 à 17:02

une honte ! une atteinte grave à la démocratie!
des emprunts toxique, des cautions verrolées...le contribuable lyonnais n'a pas fini de payer les pôts cassés....

Signaler Répondre

avatar
fier de pas grand chose le 19/07/2013 à 16:09
Lyonnais-et-fier a écrit le 19/07/2013 à 15h27

alllez l'OL
Un grand pays, une grande ville, un grand club, un grand stade :-)

Et un grand trou sur le budget des citoyens....

Signaler Répondre

avatar
Lyonnais-et-fier le 19/07/2013 à 15:27

alllez l'OL
Un grand pays, une grande ville, un grand club, un grand stade :-)

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.