La production de Renault Trucks rapatriée en France, bonne nouvelle pour Lyon

La production de Renault Trucks rapatriée en France, bonne nouvelle pour Lyon
Photo d'illustration - DR

A l'heure où l'on parle du Made in France, le groupe suédois Volvo donne l'exemple. Le propriétaire de Renault Trucks, dont le siège social est à Lyon, a annoncé qu'il allait cesser sa production en Turquie avant la fin de l'année et la rapatrier dans ses usines françaises.

Volvo explique que cette décision est liée "aux changements que nécessite la nouvelle gamme de véhicules Renault Trucks". Cette mesure concerne donc les véhicules de la nouvelle ligne, obéissant aux nouvelles normes anti-pollution, destinés au marché turc. Une production d'environ 2 000 camions par an (1 924 livrés en Turquie en 2012) qui va redonner de l'activité aux trois usines françaises de la marque, dont les deux sites rhônalpins de Vénissieux et Bourg-en-Bresse, alors qu'elles connaissaient de plus en plus de périodes de chômage technique, faute de commandes. Volvo considère ainsi que cette décision aura "des effets positifs à long terme grâce à un meilleur taux d'utilisation des usines existantes". Renault Trucks emploie aujourd'hui 10 000 personnes en France. Il faut se souvenir que cette nouvelle gamme de camions avait été présentée à Lyon le 11 juin dernier.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Fclfcl le 21/08/2013 à 16:17
réac a écrit le 21/08/2013 à 15h39

c'est vrai que jamais aucune boite n'a délocalisé pour des raisons purement bancaires sous les applaudissements du MEDEF...

En quoi cela contredit-il mon texte? On ne vit pas dans un monde de gentils salariés et de méchants patrons... enlevez vos oeillères!

Signaler Répondre

avatar
réac le 21/08/2013 à 15:39
Fclfcl a écrit le 21/08/2013 à 15h19

Désolant mais (et ce n'est pas qqun qu'on pourrait qualifier de "droitier" qui écrit) tellement vrai et à de tellement nombreux endroits que ça revient à une preuve expérimentale.
Ce syndicat et ses copains de SUD ont coulé bon nombre de boîtes privées comme publiques et continuent à le faire.
Entre refuser le dumping social, ce qui est salutaire, et refuser tout compromis, ce qui est idiot car nous ne sommes plus et ne serons jamais plus dans les "30 glorieuses", il y a une grosse marche qu'hélas toutes les sections ne sont pas prêtes à prendre.

c'est vrai que jamais aucune boite n'a délocalisé pour des raisons purement bancaires sous les applaudissements du MEDEF...

Signaler Répondre

avatar
Fclfcl le 21/08/2013 à 15:19
pfff a écrit le 21/08/2013 à 13h16

c'est désolant ce commentaire

Désolant mais (et ce n'est pas qqun qu'on pourrait qualifier de "droitier" qui écrit) tellement vrai et à de tellement nombreux endroits que ça revient à une preuve expérimentale.
Ce syndicat et ses copains de SUD ont coulé bon nombre de boîtes privées comme publiques et continuent à le faire.
Entre refuser le dumping social, ce qui est salutaire, et refuser tout compromis, ce qui est idiot car nous ne sommes plus et ne serons jamais plus dans les "30 glorieuses", il y a une grosse marche qu'hélas toutes les sections ne sont pas prêtes à prendre.

Signaler Répondre

avatar
OhWait le 21/08/2013 à 14:34
pfff a écrit le 21/08/2013 à 13h16

c'est désolant ce commentaire

Je préfère me désoler du triste impact de certains syndicats sur les chiffres du chômage...

Signaler Répondre

avatar
tom le 21/08/2013 à 14:02

Impacrt minime sur l'activité d'après ce qu'on peut lire sur d'autres sites....

Signaler Répondre

avatar
pfff le 21/08/2013 à 13:16
Bravo ! a écrit le 21/08/2013 à 11h14

Excellente nouvelle ! En espérant que la CGT ne fera pas regretter à Volvo son choix !

c'est désolant ce commentaire

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 21/08/2013 à 12:08

excellente nouvelle ! non, l'herbe n'est pas plus verte ailleurs et surtout les compétences bien moindres.
Il semblerait que les entrepreneurs commencent à réfléchir sur le coût réel de la délocalisation.

Signaler Répondre

avatar
Bravo ! le 21/08/2013 à 11:14

Excellente nouvelle ! En espérant que la CGT ne fera pas regretter à Volvo son choix !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.