Queyranne sur le Lyon-Turin : "La déclaration d'utilité publique est une très bonne nouvelle pour Rhône-Alpes"

Le président PS de la région Rhône-Alpes s'est félicité de la publication au Journal Officiel dimanche d'un décret déclarant d'utilité publique et urgents les travaux d'accès au tunnel pour le Lyon-Turin. "C'est une très bonne nouvelle pour Rhône-Alpes. La réalisation des accès français permettra d'améliorer les liaisons entre la partie rhodanienne de la région, le sillon alpin et la Savoie". Jean-Jack Queyranne sait bien que sa région est presque entièrement concerné par ce chantier collossal. Les travaux d'accès se situeront entre Colombier-Saugnieu (Rhône) et Chambéry (Savoie). ??Selon le décret, des aménagements sont aussi prévus dans les communes de Savoie, Montmélian et Francin et entre Avressieux et Saint-Jean-de-Maurienne. Toutefois, tout le monde ne sera pas gagnant dans la région, les chantiers nécessiteront d'effectuer des expropriations qui devront être réalisés sous quinze ans.
"Les 43 km de voies uniques entre Chambéry et Saint André le Gaz ne sont pas à la hauteur des lignes ferroviaires du 21ème siècle, en terme de capacité, de sécurité et de fluidité, reprend Jean-Jack Queyranne dans un communiqué. Le Lyon-Turin rendra possible un report des camions sur les trains, moins de trafic routier et de pollution dans nos vallées alpines. Ce chantier participe du développement économique de Rhône-Alpes et de ses territoires. La circulation des personnes et les échanges commerciaux entre la France et l'Italie seront favorisés par cette liaison ferroviaire. Situé à la croisée de deux corridors de transports européens, Nord-Sud et Est-Ouest le Lyon-Turin c'est l'Europe, la France, et la région Rhône-Alpes de demain." Quand Jean-Jack Queyranne évoque "demain", comprendre 2028-2029.

X
0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.