La valeur lyonnaise Casino met fin à son contentieux avec le brésilien Abilio Diniz

La valeur lyonnaise Casino met fin à son contentieux avec le brésilien Abilio Diniz

Le conflit a pris fin avec le départ d'Abilio Diniz de la filiale brésilienne de Casino, Pao de Açucar (GPA). Le groupe français renonce par la même occasion à toutes les procédures lancées à son encontre. Jean-Charles Naouri, le PSG de Casino avait lancé une procédure d'arbitrage en 2011 contre son ancien allié après que ce dernier ait tenté de faire fusion GPA aux actifs brésiliens de Carrefour, contrairement à ce que prévoyaient les accords passés entre Casino et GPA et tout ça dans le dos de Jean-Charles Naouri.
Depuis Abilio Diniz était exclu du conseil d'administration de Casino. Son départ solde donc tous les conflits antérieurs. En échange, le patron brésilien recevra des actions de GPA mais sans droit de vote représentant 7,3% du capital du distributeur brésilien.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.