Lyon : procès en appel de la Caisse d'Epargne accusée de publicité mensongère

Lyon : procès en appel de la Caisse d'Epargne accusée de publicité mensongère

En décembre dernier, le tribunal correctionnel de Saint-Etienne avait condamné la Caisse d'Epargne Loire-Drôme-Ardèche à une amende de 40 000 euros.

Des clients s'étaient plaints du produit de placement "Doubl'Ô Monde" qui leur promettait de doubler leur capital en six ans "en toute sérénité". Sauf qu'ils avaient finalement juste récupéré leur capital réduit des frais bancaires. 6000 personnes avaient attaqué la banque.
La Caisse d'Epargne avait fait appel du jugement et c'est ce mercredi que la cour d'appel de Lyon rend son délibéré. L'avocate générale avait requis une peine d'amende et jugeait la peine de 40 000 euros "adaptée".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.