Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Cantines scolaires : le Département du Rhône veut lutter contre le gaspillage

Le collège Jacques Prévert de St Symphorien d'Ozon a une nouvelle cantine et un objectif : lutter contre le gaspillage. La complète restructuration de cette demi-pension, d'un montant de 1,8 million d'euros et financé par le Département du Rhône, a permis l'intégration d'un nouveau mode de fonctionnement appelé le "salad'bar maîtrisé". Cette expérimentation de distribution a permis notamment de réduire le gaspillage, avec 10 grammes de déchets par plateau contre 150 grammes auparavant. Ce gain permet ainsi de réinvestir dans les produits bios et locaux. Le Département va donc tenter de reproduire cette démarche dans d'autres collèges. En 2014, c'est la demi-pension du collège Emile Zola de Belleville qui reprendra ce principe. Ce sera ensuite le cas dans le futur collège de Saint-Pierre de Chandieu et les constructions et restructurations des demi-pensions des collèges Dargent, Lassagne, Val d'Argent et Jean de Tournes.


Commentaires 3

Fanfan Déposé le 16/10/2013 à 15h18  
Par Fanfan Citer

voireuil a écrit le 16/10/2013 à 05h53

Le porc étant la viande la moins chère. On peut aussi en faire la viande principale et économiser!
Et pour ceux qui aiment pas, ou veulent pas, ou etc... la République est laïque.

Pour information , sachez que les religions et ses principes sont respectés. Que des repas sans porc sont servis. Cela n'empêche pas le gaspillage!
Je pense qu'une telle liberté de culte ne serait pas tolérée dans les pays de confession islamique.

Déposé le 16/10/2013 à 05h53  
Par voireuil Citer

Le porc étant la viande la moins chère. On peut aussi en faire la viande principale et économiser!
Et pour ceux qui aiment pas, ou veulent pas, ou etc... la République est laïque.

Fanfan Déposé le 15/10/2013 à 19h53  
Par Fanfan Citer

Ayant été vacataire durant 4mois, j’ai constaté un gaspillage inadmissible dû à l’éducation que l’on fait aux enfants, en ce qui concerne la politesse, le respect de la nourriture et j’en passe…. Le personnel fait tout ce qu’il peut mais devant l’attitude des parents, elle ne peut que se résigner pour éviter des ennuis.
Si les officiels géraient avec fermeté les adultes, les enfants mangeraient dans le calme et l’on pourraient parler d’une véritable politique sociale au profit des Enfants. Quant à la qualité de la nourriture et de la cuisine, je me passerai de commentaires. Avec les produits phares de notre société, çà ressemble à la tambouille de l’armée !!!
Pendant 20 ans, j'ai été Assistante Maternelle Agréée et pendant 20 ans, j'ai épluché des légumes, des fruits pour faire des compotes. Les enfants n'ont jamais mangé de la viande à bas prix. Mais la P.M.I. (Conseil Général) ne s'est jamais inquiété de savoir si les enfants mangeaient de la bonne nourriture. Par contre pour faire des croix sur les plannings, il n'y avait aucun problème.
Je préfère en rire des bonnes résolutions de cette administration car ce n'est que du pipeau....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.