Les chefs d'entreprise invités à soutenir le Lyon-Turin

La Chambre de commerce et d'industrie Rhône-Alpes et les délégations régionales du Medef et de la CGPME appellent les chefs d'entreprise à signer une déclaration commune en faveur du Lyon-Turin. Ils peuvent pour cela se rendre sur le site : ouiaulyonturin.fr. L'Assemblée nationale se prononcera le 31 octobre sur l'accord franco-italien du 30 janvier 2012 engageant la France envers l'Italie pour la construction de la nouvelle ligne ferroviaire. Le Sénat est appelé lui à statuer le 18 novembre. La ratification précèdera un sommet franco-italien à Rome le 20 novembre. La France et l'Italie devront confirmer leur intention de demander des financements à l'Europe pour le tunnel de base.

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
pasdelyonturin le 18/10/2013 à 23:26

Pour tout projet comme le Lyon Turin il y a 2 financeurs :
L'USAGER et LE CONTRIBUABLE
Ils sont bien mignon à la chambre de commerce et au medef, ils ne se rendent pas compte que trop c'est trop?

Financer par de la dette un projet pharaonique et sans utilité publique est un scandale.
Les promoteurs et défenseurs de ce projet devraient en être responsable sur leurs propres deniers, ça calmerait leurs ardeurs.

Signaler Répondre

avatar
phase3 le 17/10/2013 à 18:36

Entre mafieux on s'autorise tout.

Signaler Répondre

avatar
contribuableinquiet le 16/10/2013 à 13:29

Les patrons se plaignent du trop d'impôts!!!
Mais ils adorent le BTP payé par le contribuable
Marre de payer pour le grand stade,ou le Lyon-Turin

Signaler Répondre

avatar
becool le 16/10/2013 à 13:18

Quelle arnaque et quelle destrcution de nos finances et de notre environnement; on va morfler pour 80 ans avec cette arnaque !!!!!!!!!!!!!!!!!! qui peut la dénoncer alors que la cour des comptes a dit que l'on partait au gouffre et qu'il fallait exploiter d'abord ce qui existait.
Le Bakshish doit tourner plein pot

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.